Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Thonon Ecologie
  • : Les écologistes de Thonon candidats aux élections municipales, présentent leur projet pour la ville et leurs actions. C'est notre "défi vert".
  • Contact

votez pour l'écologie

 

Elisabeth Charmot, Elisabeth Charmot est élue à Thonon. Actuellement, elle est la seule élue écologiste. N'hésitez pas à la contacter, éventuellement par courrier à son nom, à la mairie.

Elisabeth Charmot fait entendre la voix de l'écologie lors des Conseils municipaux. Elle n'a eu de cesse de dénoncer les extensions des surfaces commerciales, pourtant votées par tous les autres conseillers, la poursuite de la croissance de l'aéroport de Genève, le goudronnage des surfaces naturelles ou agricoles, les petits arrangements.

traces sur le lac

  DSCN3307

on s'amuse...

citations de climatosceptiques et autres :

"Les avions suivent-ils bien leurs plans de vols et respectent-ils bien leurs horaires ? : Vivement les avions solaires, qu'on puisse dormir la nuit !"

"les lits froids, c'est quand on construit des immeubles qui restent vides quand les touristes vont voir ailleurs. Remarque... heureusement qu'on a des lits froids, parce qu'autrement, si tous les touristes se pointaient en même temps dans leurs appart, on n'aurait plus d'eau au robinet et ça serait impossible d'arriver jusqu'en montagne..."
"Non mais, de quoi se plaignent les écolos ? Si les hyper et M.Bricolage sont ouverts le dimanche, ça occupe les gosses, ça fait moins de monde pour saccager les forêts, non ? "
"Mais c'est bien normal qu'on remplisse trop nos poubelles, avec toutes les cochoneries "gratuites" qu'on nous donne de partout . Ils font comment, les écolos ? Ils vont jamais chez MacDo et ils commandent pas aux 3Suisses ? J'y crois pas !"
 "il n'y a qu'à des manif écolo qu'on peut sortir un mouchoir en tissu à carreaux quand on a la goutte aux nez... ailleurs, c'est Kleenex obligatoire, sinon on vous regarde comme un vieux dégoutant..."
"Je serai jamais écolo, oh ça non... savoir qu'on va bientôt manquer de tout, ça me déprimerait..."
"Le réchauffement, le réchauffement... c'est pas si grave ! Si on n'a plus de glaciers, on plantera des cocotiers"
"La nature... la nature ! Elle n'a qu'à rester dans la nature ! Et même si on arrache des arbres pour faire passer des routes, y'a toujours un autre arbre derrière."
"Il faut flui-di-fier la circulation. Si les voitures ne s'arrêtent plus, elles polluent moins. Mais si !"

 

4 mai 2020 1 04 /05 /mai /2020 18:11
  Voici le courrier rédiger par le groupe Thonon Ecologie, largement favorable à ce que TOUS les enfants retournent à l'école.
Ce courrier a été adressé à M. la maire de Thonon en espérant que les autres élus pourront en prendre connaissance.

 Nous trouvons l'attitude de notre gouvernement assez peu responsable quant à la gestion de la réouverture des écoles.
Les communes(et donc les élu.es municipaux) sont constamment soumis à une double contrainte tout en étant les responsables idéaux en cas de problèmes. Le protocole sanitaire publié par le ministère de l’éducation nationale est tel qu’il est impossible pour les enseignants et personnels municipaux à faire appliquer tout en maintenant une continuité pédagogique pour les élèves.

   Nous constatons que le gouvernement ne prend pas  ses responsabilités en laissant le choix aux parents d'envoyer ou non leurs enfants à l'école, rompant ainsi l’égalité républicaine sur le territoire national  : les familles qui souhaitent renvoyer leurs enfants à l'école, conscientes de la nécessité pour l'enfant d'avoir un contact avec sa classe d'âge et d'avoir un enseignement au sein de l'école, les familles qui ne peuvent pas faire autrement pour des raison d'emploi...  certaines de ces familles-là vont se sentir coupables d'éventuellement mettre leurs enfants en contact avec la maladie.
Par contre, les familles dans lesquelles les parents sont sans emploi, ou les familles dans lesquelles la mère est « au foyer », ne retrouveront peut-être pas le chemin de l'école, alors que nous savons tous que c'est souvent dans les milieux modestes, voire en difficulté qu’il est le plus difficile d’aider les enfants dans leurs apprentissages sans enseignant. L’inégalité devant les outils numériques est aussi une source d’inégalité.

   Nous savons aussi que plusieurs familles n'ont pas donné de nouvelles pendant cette période et cela nous inquiète aussi fortement pour les enfants.

  Le risque que les enfants soient maltraités est-il supérieur au risque pour les enfants de contracter le virus ? Nous n'en savons rien, mais nous avons bien l'impression que personne ne le saura tant que le déconfinement n'aura pas été prononcé et qu'un constat pourra être fait.
   
   C'est pourquoi nous regrettons fortement que le Ministre n'ait pas déclaré clairement que l'école reprenait, pour tous : il nous semble indispensable pour les enfants de retrouver une vie sociale en reprenant le chemin de l’école.

   Pour la désinfection quotidienne des locaux, nous vous demandons d'utiliser de préférence des produits d'origine biologiques et reconnus pour ne pas être des perturbateurs endocriniens ou avec des toxicités sur le long terme. 

   La majorité municipale n'a pas opté pendant ce mandat pour la rénovation de toutes les écoles mais, de toutes les façons, le but dans une école n'a jamais été d'isoler les enfants les uns des autres, mais au contraire de les rapprocher afin de leur offrir une vie sociale , part entière de la vie scolaire.
Cela nous fait dire qu'il faudra par contre toujours veiller à maintenir des cours de récréation suffisamment grandes, ce qui est de moins en moins le cas lorsque les villes grandissent. 

   Mais le souci le plus important est pour nous la mise en contact des enseignants et des personnels municipaux de plus de 50 ans (qui représenterait l'âge à partir duquel on aurait des risques de lutter avec difficultés contre le virus) ou ayant une fragilité (diabète, immunodépression...) avec des enfants, des parents... Nous sommes très inquiets pour ces personnes, et nous nous demandions s'il serait possible à la Mairie de remplacer provisoirement, dans les écoles, les personnels municipaux  les plus âgés ou ayant un facteur de risque par des personnes plus jeunes.

   Au Ministère de l'EN de prendre aussi ses responsabilités auprès de son propre personnel...

    Nous vous adressons, monsieur le Maire,  notre solidarité, ainsi qu'à tout le personnel municipal, pour prendre toutes les décisions à venir.

Veuillez accepter nos salutations les plus distinguées.

Les rédacteurs, rédactrices de la lettre pour Thonon Ecologie :
E.Charmot, E.Vuillez, B.Girard, MJ Guignard-Détruche, M.Ponthieux, P.Martorel, F.Morin, S.Buttay. 

Partager cet article

Repost0
28 avril 2020 2 28 /04 /avril /2020 11:41

Rives : un parking à 13 millions d'euros ! Est-ce que la ville peut encore s'offrir le luxe de dépenser autant d'argent pour ce projet, en pleine crise sanitaire, et surtout en pleine crise climatique, crise qui elle aussi ne va pas tarder à montrer ses effets ?
De plus, le parking va inciter les gens, habitants, frontaliers, touristes... à utiliser davantage la voiture, alors qu'il y a un funiculaire, alors que c'est un lieu de promenade pour tous et qu'il faut au contraire préserver le site de la circulation automobile. Aujourd'hui, avec le développement du télétravail, on voit bien que les besoins de mobilités peuvent diminuer, donc les besoins en parking aussi.
Rappelons qu'au tout début du projet, nous avons été les seuls (donc toute seule au conseil municipal) à nous opposer au projet...(cf le compte rendu du premier conseil où il en a été question, juillet 2018)

Le permis de construire a été délivré, et comme avec le report des élections, le changement peut arriver trop tard pour tout stopper, il reste le recours au tribunal. L'association "les amis de Rives" a donc déposé le recours , et cela coûte de l'argent (3600 euros) .
Chacun peut aider l'association comme il le souhaite, 5€, 10 € ou plus ...
Dès que le montant de la cagnotte sera atteint l’association des "Amis de Rives" nous en informera.
https://www.helloasso.com/…/les-amis-d…/formulaires/2/widget

Partager cet article

Repost0
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 15:45
Le Directeur adjoint des services a mis fin à ses jours dimanche, à l'intérieur même de la mairie. Cette fin violente s'est produite sur son lieu de travail, un endroit auquel il était forcément attaché. Il avait un poste à responsabilités... C'est une terrible nouvelle, et je suis sous le choc.   Avec mon équipe, nous l'avons croisé à plusieurs reprises le jour des élections, les dernières fois que nous l'avons côtoyé. Il a toujours été charmant,  courtois , même si c'était un homme que je connaissais peu, n'étant pas dans les commissions dans lesquelles il siégeait.  Certains membres de mon équipe l'ont mieux connu que moi et sont bien sûr atterrés par cette affreuse nouvelle, ils lui rendent tous hommage, à la fois pour sa gentillesse et pour la qualité de son travail. 
Nous sommes de tout cœur avec l'ensemble du personnel municipal pour affronter cette absence.
Nous présentons toutes nos condoléances à sa famille, à ses enfants, à tous ceux et celles qui lui étaient proches. Il va beaucoup leur manquer.
Tristement, 

Elisabeth Charmot et l'équipe de Thonon Ecologie.

Partager cet article

Repost0
26 mars 2020 4 26 /03 /mars /2020 19:09

Le virus n'arrive pas de là où nous l'attendions, mais il est là. Le réchauffement climatique fait fondre le pergélisol, libérant des virus inconnus : le danger aurait pu venir de là. Mais non. Pourtant, il est aussi une conséquence probable de l'inconséquence humaine : la déforestation, qui contraint davantage le monde animal, le confine, et le commerce d'animaux sauvages, animaux qu'on aurait dû mieux protéger.

A Thonon, notre score relativement mauvais au premier tour des élections municipales à tendance à prouver qu'il n'y a pas une bonne compréhension des liens entre les choix politiques (lesquels impactent tous la nature...) et les conséquences sur notre santé comme sur le climat.

Tout au long de la campagne, on nous a reproché deux choses : notre opposition à l'autoroute, et de vouloir faire changer les gens. Pourtant, comment faire si on ne change rien ? Comme se sortir des crises si on refuse toute remise en question de nos actes ? Comment faire semblant d'ignorer que ce ne sont pas nos déplacements qui ont facilité la migration de ce virus mortel ? Comment fermer les yeux sur l'évidence ? En effet, ce sont bel et bien des choix politiques, grâce aux votes de citoyens, qui ont conduit à provisionner une somme colossale pour un projet d'autoroute plutôt que de dépenser cette somme pour la santé, les maisons de retraite. On ne peut pas, indéfiniment, refuser de faire le lien : prenez vos responsabilités. Il fallait aller voter, et faire le choix du changement.

Maintenant, partant de ce constat, il va falloir accepter de construire ensemble un monde moins inquiet de la croissance mais plus attentif à la solidarité, à la préservation du climat... etc. Un monde plus écolo et plus heureux !

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 17:04

vous le trouverez ici : https://thonon-ecologie.fr

Les pages s'ajouteront au fur et à mesure de la diffusion des tracts thématiques, pour maintenir le suspens sur nos mesures phares. Celles que nous vous avons annoncées pour la mobilité ont été dévoilées cette semaine.

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 16:57

C'est finalement une bonne nouvelle : cela veut dire que nous, tous ceux qui nous battons pour une réelle prise de conscience de la finitude de la planète et de la nécessaire prise en compte de notre environnement, que nous avons gagné notre combat puisque tous s'en réclament. Y compris au conseil municipal de Thonon. Y compris les candidats à l'élection municipale. Pourtant, j'ai côtoyé la plupart d'entre eux ces dernières années, ou bien leur colistiers, au Conseil Municipal. Et leurs votes au Conseil municipal n'ont pas vraiment démontré qu'ils étaient écolo ! Ceux qui aujourd'hui déplorent l'extension des surfaces commerciales à l'extérieur de Thonon ont tous voté favorablement à l'heure où il était encore temps de stopper les extensions. C'est un exemple. Mais je n'aurais guère confiance en des personnes qui ont attendu 5 ou 6 ans pour enfin comprendre les véritables enjeux... 

 

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2019 6 07 /12 /décembre /2019 21:44

  Dans une semaine, il aura démarré.

Avec les trains d’eau, chaque jour, entre 40 et 45 trains vont donc passer sur les rails. Pas par 24 h puisque les trains ne circulent plus en pleine nuit. C’est aux heures de pointe qu’il y aura le plus de trains puisque tout le monde se déplace à peu près en même temps. Nous allons donc assister à une joyeuse pagaille aux passages à niveau.

Oui, joyeuse pour les cyclistes ou les piétons qui ne seront pas arrêtés bien longtemps, en profiteront pour se saluer (tout le monde se connait encore, à Thonon) et pourront rapidement avancer lorsque les barrières s’ouvriront, à la barbe des automobilistes.   Et les pauvres automobilistes, coincés entre d’autres véhicules, obligés d’attendre que les autres avancent pour bouger, obligés de patienter pour que le feu passe aussi au vert, puis au rouge et puis au vert, puis que les barrières se baissent à nouveau pour qu'un autre train passe dans l'autre sens, auront, eux, le temps de s'énerver… Mais très rapidement, les grands impatients (le temps, c'est de l'argent...) vont se transformer en petits malins et comprendront qu’il faut mieux rejoindre le centre-ville à pied pour pouvoir franchir les voies ferrées dès que les passages à niveau s’ouvrent, sans attente supplémentaire. Il faudra des solutions pour que les voitures restent au sud, mais ce n’est pas insurmontable.

Cela régulera automatiquement la circulation au centre-ville. Seuls ceux qui ne peuvent pas faire autrement (gens âgés, familles…) resteront assez motivés pour accepter d’attendre un peu plus qu’aujourd’hui.

Donc je remercie la municipalité actuelle de n’avoir strictement rien fait pour faciliter les franchissements de la voie ferrée, parce que cela va nous servir à évoluer vers des déplacements plus écolo. On ne pourra pas dire que ce sera sans contrainte, mais de toutes les façons, comme la population augmente et que le centre-ville a toujours la même dimension, ce n’est plus possible que tout le monde se déplace en voiture. Réservons les déplacements automobiles aux circonstances qui font qu’on ne peut faire autrement.

Et aidons cyclistes et piétons à gagner en sécurité. Expliquons aux automobilistes que c’est toujours le plus fragile qui doit avoir priorité.

joyeuse pagaille aux passages à niveau

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2019 7 01 /12 /décembre /2019 07:26
https://www.facebook.com/comart.magazine/videos/2579706838751431/

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2019 2 26 /11 /novembre /2019 09:19

Lors du dernier Conseil Municipal, pendant la présentation du Débat d’Orientation Budgétaire, j’ai dit que c’était fort intéressant de connaître le taux d’endettement, les montants des opérations engagées, les sommes disponibles pour les investissements, le pourcentage d’augmentation des frais de fonctionnement… mais que dans d’autres collectivités, le débat était d’avantage politique, et que les élus discutaient des projets à inscrire. On m’a répondu une première fois que ce n’était pas le sujet, mais lorsque j’ai demandé à quel moment les élus pourraient enfin proposer leurs projets, puisque quand le budget était ficelé, c’était trop tard, monsieur Moracchini a assuré qu’on pouvait transmettre notre liste de souhaits. C’est donc un réel progrès par rapport aux années précédentes pendant lesquels aucune proposition ne pouvait être faite.

Voici quelques investissements qui me semblent importants et acceptables même pour un Conseil Municipal pas très écolo :

- transformation de l’ancien petit casino des thermes en maison de l’eau, de la nature et du géopark

- achat à l’Etat, avant la mise aux enchères, d’une bande de terrain entre l’ancien centre géodésique et le lac, pour recréer une plage et un accès au lac. Uniquement des places de parking pour handicapés et pour les vélos pour ne pas créer de trafic supplémentaire dans l’av de Corzent.

- allongement de la sortie haute du funiculaire pour avoir des escaliers moins pentus et un accès plus visible (mais qui resterait dans la même direction et avec une grosse emprise sur la rue Michaud) et, pour se faire, transformation de la Rue Michaud en zone piétonnière, avec retournement possible au niveau de l’accès de la rue des Granges et, de l’autre côté, de la place H.Bordeau ( pour avoir une continuité entre la Grande Rue et le funiculaire ).

- subvention pour la rénovation de l’EHPAD « la prairie ».

(tout cela en lieu et place du projet de parking à Rive…)

 

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2019 2 29 /10 /octobre /2019 08:10

A propos du rapport de la chambre régionale des comptes : On ne peux bien sûr pas prendre la défense du maire quand on constate qu'il paye le péage autoroutier de ses vacances avec la carte bleue de la Mairie, ou bien quand il se fait payer sa voiture. Par contre, le rapport s'en prend aussi (par exemple) à la convention signée avec la MAL, alors qu'on connait la compétence des personnes qui la dirigent, la cour des comptes relève que les indemnités pour les fonctionnaires en déplacement pour une mission auraient dues être plafonnées à 60 euros... Les fonctionnaires municipaux ne sont pas des voleurs : pourriez-vous trouver des hôtels à 60 euros la nuit ? A la mairie, il n'y a pas que des élus, il y a des gens dont la gestion de la ville et de l'agglo est le boulot. La chambre régionale des comptes épingles aussi les investissements démesurés. Nul doute que les autres opposants au maire vont commenté cela. Pourtant, ces derniers ont voté comme le maire et sa majorité, en faveur de la nouvelle médiathèque, la Visitation. Bien sûr, il fallait faire quelque chose mais pas comme ça. J'ai été la seule à trouver ce projet beaucoup trop cher pour Thonon, à m'indigner devant ce projet de verrière. J'ai été la seule à plaider pour un projet à la fois plus modeste et plus respectueux de l'ancien. Je n'ai pas encore tout lu, c'est complexe, et en discuter déjà au prochain conseil me semble prématuré, aucun conseiller n'aura eu le temps de tout lire !

Partager cet article

Repost0

image

Catégories

les médisants...

C'est la meilleure : si l'ETG vient s'entrainer à Marin, pour pas mettre les écolo en colère, la maire a dit qu'on allait laisser des vignes entre les terrains de foot. Y pourraient pas laisser les bouteilles, avec ? 

Vous rigolez ! Mettre des pistes cyclables sur les ponts qui traversent le contournement ! Mais ils se seraient touchés, les ponts, si on les avait élargis avec des pistes cyclables !
Ne vous affolez pas... 80% de personnes pour "Annecy2018" en janvier 2009 ? quand les gens auront compris que le président de l'association pour les JO dans le Chablais est un promoteur immobilier, que seuls les bétonneurs y ont intérêt, ça fera plus que 20% de personnes favorables dans un an...

C'est incroyable... Quand on discute avec les gens, personne n'a voté pour M.Denais...

la petite phrase d'Elisabeth Charmot

"Je suis peut-être écologiste parce que j'aime la nature... peut-être... mais c'est d'abord par instinct de survie !

Comment pourrons-nous survivre dans une société dégradée parce que les richesses puisées dans la nature et le sous-sol auront été mal partagées, pillées, et ce jusqu'à faire disparaitre la nature elle-même ?"