Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Thonon Ecologie
  • : Les écologistes de Thonon candidats aux élections municipales, présentent leur projet pour la ville et leurs actions. C'est notre "défi vert".
  • Contact

votez pour l'écologie

 

Elisabeth Charmot, Elisabeth Charmot est élue à Thonon. Actuellement, elle est la seule élue écologiste. N'hésitez pas à la contacter, éventuellement par courrier à son nom, à la mairie.

Elisabeth Charmot fait entendre la voix de l'écologie lors des Conseils municipaux. Elle n'a eu de cesse de dénoncer les extensions des surfaces commerciales, pourtant votées par tous les autres conseillers, la poursuite de la croissance de l'aéroport de Genève, le goudronnage des surfaces naturelles ou agricoles, les petits arrangements.

traces sur le lac

  DSCN3307

Archives

on s'amuse...

citations de climatosceptiques et autres :

"Les avions suivent-ils bien leurs plans de vols et respectent-ils bien leurs horaires ? : Vivement les avions solaires, qu'on puisse dormir la nuit !"

"les lits froids, c'est quand on construit des immeubles qui restent vides quand les touristes vont voir ailleurs. Remarque... heureusement qu'on a des lits froids, parce qu'autrement, si tous les touristes se pointaient en même temps dans leurs appart, on n'aurait plus d'eau au robinet et ça serait impossible d'arriver jusqu'en montagne..."
"Non mais, de quoi se plaignent les écolos ? Si les hyper et M.Bricolage sont ouverts le dimanche, ça occupe les gosses, ça fait moins de monde pour saccager les forêts, non ? "
"Mais c'est bien normal qu'on remplisse trop nos poubelles, avec toutes les cochoneries "gratuites" qu'on nous donne de partout . Ils font comment, les écolos ? Ils vont jamais chez MacDo et ils commandent pas aux 3Suisses ? J'y crois pas !"
 "il n'y a qu'à des manif écolo qu'on peut sortir un mouchoir en tissu à carreaux quand on a la goutte aux nez... ailleurs, c'est Kleenex obligatoire, sinon on vous regarde comme un vieux dégoutant..."
"Je serai jamais écolo, oh ça non... savoir qu'on va bientôt manquer de tout, ça me déprimerait..."
"Le réchauffement, le réchauffement... c'est pas si grave ! Si on n'a plus de glaciers, on plantera des cocotiers"
"La nature... la nature ! Elle n'a qu'à rester dans la nature ! Et même si on arrache des arbres pour faire passer des routes, y'a toujours un autre arbre derrière."
"Il faut flui-di-fier la circulation. Si les voitures ne s'arrêtent plus, elles polluent moins. Mais si !"

 

28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 18:00
Elisabeth, est-ce réellement une bonne idée d'annoncer ton soutien à la Voix des Allobroges alors que ce n° donne la parole à Siné ?
 
Je n'adhère pas du tout au discours de Siné ! il est bien évident que je n'admets pas qu'on parle ainsi de notre pays. C'est le discours de Siné pas celui de la Voix... je le redis, il faut que La voix des Allobroges vive. Ce journal connaît des difficultés importantes, et pourtant, c'est le seul à avoir une autre voix...
C'est la même chose pour les attentats du 11 septembre : Brice donne des nouvelles de personnages qui contestent la version officielle. Je n'en fais pas partie. Les Etats-Unis ont subi le plus affreux attentat de l'histoire.  Cela me parait injuste et même plutôt révoltant de remettre cela en question. Mais si Brice parle de Meyssan, cela ne veut pas dire qu'il cautionne ce qu'il dit, et cela me semble être son droit et ne m'empêchera pas de dire "lisez la Voix des Allobroges !" 
On aime lire une Voix des Allobroges pas toujours politiquement correcte, sans concession, qui ne va pas dans le "sens du poil", complètement libre de se faire des ennemis... Brice a du courage.
De plus, la Voix des Allobroges permet de savoir ce qui se passe en Savoie depuis la Haute-Savoie, ce qui me semble important.
L'information qu'on y trouve est toujours intéressante, variée et parfois inattendue, comme l'article sur la Wallonie... à lire, depuis notre bonne ville de Thonon !

L'autre journal que je lis volontiers est le Faucigny, qui n'hésite pas à faire des articles sur des personnages dont on n'entend pas parler habituellement, des évènements originaux.


Tu trouves aussi que le Dauphiné et le Messager occultent beaucoup les points de vue des opposants à la voie rapide....
 
Oui. J'étais à la fameuse réunion à la Préfecture qu'évoquent le Dauphiné et le Messager de ce jeudi.
On lit, dans les deux articles, que tout le monde s'accorde à demander des financements pour la voie rapide.
Or, nous étions de nombreux opposants présents à cette réunion, mais aucun journaliste ne nous a interrogé, et aucun journal ne pense à écrire que ni le préfet, ni les sous-préfets ou les nombreux élus se sont inquiétés des effets de la crise hormis pour le coût des travaux (oui, ça va durer et le prix du pétrole va réaugmenter), de la nécessité d'anticiper en doublant la voie ferrée et en faisant un shunt sur La Roche (pour pouvoir aller à Annecy en train) et encore moins du bilan CO2 de cette construction.
D'après le Préfet, "le doublement de la voie ferrée n'est pas pour tout de suite" : c'est la réponse à une question du représentant de la FNAUT.... preuve que je n'étais au moins pas la seule opposante ! Pourtant, une nouvelle voie ferrée coûterait beaucoup moins cher... et le nombre de trajets en train augmente !
 
Mais voilà, rien de tout cela dans le Dauphiné ni dans le Messager.... c'est surprenant...  Le compte-rendu de ces deux journaux est incomplet, on sait que ça coûtera 160M€, qu'il n'y a que 7M€ mais que Monsieur Francina sait où trouver les sous ! 


Est-ce que tout n'a pas été fait pour "calmer" les écolos : par exemple les fameux passages pour la faune, la gestion des eaux de ruissellement, ou encore mieux, les drains pour ne pas couper les marais de Margencel en deux  ?

Oui, incontestablement, c'est très bien. Ce sont des mesures qui vont réellement protéger l'environnement adjacent si la voie rapide se fait. Et, sur le tronçon Machilly/ Chasseur, ce sera même une amélioration puisque ce tronçon , actuellement à 3 voies, n'a aucun de ces équipements. Par contre, entre Machilly et Thonon, on n'est plus dans la même situation puisque là, il s'agit de créer une nouvelle voie. Et ça, on ne veut pas, et pas seulement pour ne pas perturber la nature environnante, mais parce que toute réalisation de ce type a un coût global pour l'environnement, qui s'appelle le changement climatique : on encourage toujours plus de véhicule, alors que, pour encore au moins 20 ans, on n'a pas d'énergie de substitution valable pour les véhicules. On ne peut plus leur trouver l'excuse du "ils ne savent pas". Si, ils savent, de F. Grubber, qui signe l'article du Dauphiné, à Monsieur le Préfet, ils ne peuvent plus l'ignorer au jour d'aujourd'hui !
On espère un article un peu différent dans le Faucigny...


Partager cet article
Repost0

commentaires

image

Catégories

les médisants...

C'est la meilleure : si l'ETG vient s'entrainer à Marin, pour pas mettre les écolo en colère, la maire a dit qu'on allait laisser des vignes entre les terrains de foot. Y pourraient pas laisser les bouteilles, avec ? 

Vous rigolez ! Mettre des pistes cyclables sur les ponts qui traversent le contournement ! Mais ils se seraient touchés, les ponts, si on les avait élargis avec des pistes cyclables !
Ne vous affolez pas... 80% de personnes pour "Annecy2018" en janvier 2009 ? quand les gens auront compris que le président de l'association pour les JO dans le Chablais est un promoteur immobilier, que seuls les bétonneurs y ont intérêt, ça fera plus que 20% de personnes favorables dans un an...

C'est incroyable... Quand on discute avec les gens, personne n'a voté pour M.Denais...

la petite phrase d'Elisabeth Charmot

"Je suis peut-être écologiste parce que j'aime la nature... peut-être... mais c'est d'abord par instinct de survie !

Comment pourrons-nous survivre dans une société dégradée parce que les richesses puisées dans la nature et le sous-sol auront été mal partagées, pillées, et ce jusqu'à faire disparaitre la nature elle-même ?"