Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Thonon Ecologie
  • Thonon Ecologie
  • : Les écologistes de Thonon candidats aux élections municipales, présentent leur projet pour la ville et leurs actions. C'est notre "défi vert".
  • Contact

votez pour l'écologie

 

Elisabeth CharmotDepuis les élections municipales de 2014, Elisabeth Charmot est élue à Thonon. La seule élue écologiste. N'hésitez pas à la contacter.

 


 

marguerite

 

"Le noyau" du groupe s'était réuni au printemps 2013, mais nous avons attendu la Toussaint pour décider de nous présenter. Nous avions encore l'espoir de voir d'autres candidats porter les mêmes valeurs que nous. Ca n'a pas été le cas : On ne peut pas parler de transition énergétique sans se poser les bonnes questions et en inaugurant des routes ! Après le premier tour, la liste Thonon-Ecologie Le défi Vert a fusionné avec la liste Thonon pour Vous.

Aujourd'hui, Elisabeth Charmot essaye de faire entendre une autre voix à Thonon : celle des écologistes.

 

 

 

La rencontre automnale des

délégués des Verts Suisses et

 EELV Chablais /Ain / Genevois

français  eu lieu à Thonon. ce

22 sept 2012.

Merci aux élus écolos

de s'être déplacés

EELV réunion transf%0d%0a rontalière 22-09-20%0d%0a 12.
 

 

- - - - - - - - - - - - - -  - -

 

 

 

   


.


Elisabeth Charmot et les gens du groupe d'Annecy : des écologistes associatifs et des verts.
 - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le samedi 7 juin 2009 ont eu lieu les élections européennes.
Résultats pour la Haute-Savoie : 
Europe-Ecologie : 22,19%
Alliance Ecologiste Indépendante : 4,09%
Est-ce que ça suffira à faire changer nos élus, à ouvrir leurs yeux sur un monde qui souffre des conséquences de notre mode de vie ? à les stopper dans leur course à tout goudronner à Thonon encore plus qu'ailleurs ?
A les empêcher d' oublier que dans la nature qu'ils massacrent, l'enjeu est la survie de l'homme ?

traces sur le lac

  DSCN3307

on s'amuse...

citations :

"Mais ma p'tite dame, le contournement, comme il va être bientôt saturé, fallait tout de suite le faire en 2x3 voies..."

"Les avions suivent-ils bien leurs plans de vols et respectent-ils bien leurs horaires ? : Vivement les avions solaires, qu'on puisse dormir la nuit !"

"les lits froids, c'est quand on construit des immeubles qui restent vides quand les touristes vont voir ailleurs. Remarque... heureusement qu'on a des lits froids, parce qu'autrement, si tous les touristes se pointaient en même temps dans leurs appart, on n'aurait plus d'eau au robinet et ça serait impossible d'arriver jusqu'en montagne..."
"je ne déboise pas, je coupe des arbres" M.Vivien ("Le Faucigny")
"Non mais, de quoi se plaignent les écolos ? Si les hyper et M.Bricolage sont ouverts le dimanche, ça occupe les gosses, ça fait moins de monde pour saccager les forêts, non ? "

"Mais c'est bien normal qu'on remplisse trop nos poubelles, avec toutes les cochoneries "gratuites" qu'on nous donne de partout . Ils font comment, les écolos ? Ils vont jamais chez MacDo et ils commandent pas aux 3Suisses ? J'y crois pas !"
 "il n'y a qu'à des manif écolo qu'on peut sortir un mouchoir en tissu à carreaux quand on a la goutte aux nez... ailleurs, c'est Kleenex obligatoire, sinon on vous regarde comme un vieux dégoutant..."
"Je serai jamais écolo, oh ça non... savoir qu'on va bientôt manquer de tout, ça me déprimerait..."
"Le réchauffement, le réchauffement... c'est pas si grave ! Si on n'a plus de glaciers, on plantera des cocotiers"
"La nature... la nature ! Elle n'a qu'à rester dans la nature ! Et même si on arrache des arbres pour faire passer des routes, y'a toujours un autre arbre derrière."
"Il faut flui-di-fier la circulation. Si les voitures ne s'arrêtent plus, elles polluent moins. Mais si !"

 

29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 10:35

C'est clairement dit dans le SCOT : nous n'avons pas besoin de nouvelle carrière dans le Chablais. Ouf.

Après le dossier établi par l'association de "la Chapelle des Pas", à Reyvroz, les carriers chablaisiens exporteraient même vers la Suisse. Le recyclage devrait également se développer, et comme la 2x2 voies ne se fera pas, il serait peut-être temps de voir comment remplacer la quantité par d'autres services associés.

 

Or, cela ne s'avère pas facile : 

- Nous attendons toujours le résultat de l'étude entamée il y a deux ans destinée à nous dire pourquoi les berges du Léman s'érodent : les prélèvements de Sagradranse sont un petit peu soupçonnés...

- La ténacité des carriers à ouvrir une carrière à Reyvroz a soulevé toute la population.

2013-08-20 poussière carrière Roch- La poussière de la carrière de Thonon, route d'Armoy, implique quelques questions. Questions qu'un riverain est allé poser sur le site... "c'est l'été on peut pas faire autrement", telle a été la réponse. Tant pis si dans le quartier, on respire mal et si tout est un peu blanchi.

- Enfin, les élus, comme notre Sous-préfet, présents à l'inauguration de la Géoroute au château des Allinges n'ont pu ignorer la gigantesque fumée qui s'élevait vers le ciel ce samedi matin-là, au mépris de la loi sur l'air, depuis une carrière bien connue à Allinges. Cette fois-ci, personne ne pouvait dire, comme on entend trop souvent : "on n'a pas vu"... car il était impossible de ne pas voir ! 2013-09-14 16 feu Mouchet

 

 

 

Les écolos du Chablais souhaitent vivement que les carriers soient plus attentifs à la qualité de l'air, et que les élus prennent leurs responsabilités quant aux risques qu'ils laissent courir à leur population en l'absence de contrôle... Enfin, il est peut-être nécessaire qu'on accepte de payer plus cher un matériau si il est prélevé dans de meilleures conditions pour les riverains, ainsi que de revoir à la baisse cette croissance gourmande en cailloux (routes, bâtiments...).

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans économie locale
commenter cet article
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 16:45

Ceux qui ont assisté au conseil municipal du mois de juillet le savaient sans doute déjà, mais en sont à présent plus que convaincus : il n'y a pas d'opposition municipale élue au Conseil Municipal...

A côté de la gare se trouve un terrain en friche (là où il y avait un cerisier qui aurait pu tenir le coup encore quelques années...)  qui est la propriété de Réseau Ferré de France. RFF, dans le cadre d'une politique nationale de valorisation de son patrimoine, a passé  une convention  avec une filiale du groupe VINCI.

Léman Habitat a voté une convention avec le groupe, et demandait ce jour là des subventions à la mairie pour créer des logements sociaux. Ily a une clause d'usufruit : dans 18 ans, Vinci récupère les logements... donc dans 18 ans, la ville sera obligée de retrouver des terrains pour les HLM ! Les élus pensent donc que dans 18 ans, à Thonon, plus personne n'aura besoin d'un logement HLM ? 

Et Vinci récupérera des logements construits grâce aux impôts des thononais...

Messieurs Arminjon et Constantin n'étaient pas d'accord sur des détails : d'autres terrains plus propices... etc. Mais sur le principe du cadeau à la filiale du groupe Vinci et sur la nécessité de retrouver d'autres logements 18 ans plus tard... ???

Repost 0
Published by les écologistes de Thonon
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 15:34


Pour ceux qui étaient en vacances, n'avaient pas la télé, ou préféraient être dehors à regarder les étoiles :
Le Léman : ça commence à la 25ème minute 1/2
On peut y retrouver Elisabeth Charmot à partir de 29mn25s
... mais l'histoire du ponton est certainement moins scandaleuse que Corzent, puisque là c'est la mairie et le Conservatoire du Littoral qui bloquent l'accès au lac (grâce à l'argent du Cheikh) !


A noter : le Conseil Municipal avait dans son ensemble accepté cela sans rechigner. Qui parle d'opposition à Thonon ?


http://www.france2.fr/emissions/envoye-special/videos/86684397

Repost 0
Published by thonon-ecologie
commenter cet article
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 18:19

Monsieur le Maire de Thonon

 

Objet : recours amiable – Demande report du permis

Sur le terrain situé derrière la chapelle de Tully

 

 

 

 

 

Thonon le 27 juillet 2013

Monsieur le Maire

Un permis de construire a été affiché derrière la petite chapelle de Tully.

Le groupe Thonon Ecologie souhaite vivement que vous suspendiez ce permis de construire en attendant l’enquête publique sur le nouveau PLU pour trois raisons :

- le paysage autour de la chapelle sera modifié par cette construction et cela pénalisera la perception que nos enfants se feront du patrimoine  légué par nos anciens.

- s’il s’agit de logements sociaux, il serait préférable de les construire dans un quartier plus favorisé, il est important qu’il y ait une mixité sociale au sein des quartiers. Les logements sociaux seraient plus à leur place dans le nouveau quartier Dessaix.

- enfin et surtout, dans un monde en crise de l’énergie, il faut sans arrêt se poser une question fondamentale : de quoi se nourriront les générations futures. Garder des terres où pouvoir aménager des jardins dans la ville devrait être une préoccupation majeure.  Le terrain un peu plus à l’est va déjà être loti, la terre a déjà été retirée, c’est dommage, et ce pour les mêmes raisons.

Nous vous demandons donc de surseoir à votre décision, et de tenir compte par la suite des avis qui seront émis lors de l’enquête du PLU au sujet de cette parcelle.

Nous vous prions d’accepter nos salutations les plus distinguées.

Repost 0
Published by thonon-ecologie
commenter cet article
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 22:27

Après la joie que les écologistes et les paysans ont éprouvée à la publication du rapport Duron, des réactions assez violentes ont été entendues : nous aurions fait du lobbying, et un représentant d'association n'hésite pas à dire que nous voulons tous voyager à cheval ! Et voilà, encore l'image de l'écolo qui s'éclaire à la bougie. Mais le progrès, il est de notre côté ! 

Le Messager a aussi publié une lettre de Marc Francina : il n'hésite pas à écrire qu'il n'y a qu'une route 1x1 voie pour Thonon. Autant de mauvaise fois ne jouera pas en sa faveur, c'est sûr.

Quant à un financement privé, il y a 3 raisons pour qu'il ne soit pas possible, et les élus qui annoncent le contraire les connaissent pourtant bien :

- une partie payée par le Conseil Général ET un péage de 3,50 (au début, après, nul doute que le prix augmentera...) signifierait que l'on payerait 2 fois : le péage + nos impôts au CG. Les chablaisiens apprécieront.

- comment un gouvernement de gauche, qui refuserait de financer un projet jugé inutile pourrait le laisser financer par le privé ? Ce serait facile d'accuser ce gouvernement de gauche d'avoir renoncé uniquement pour permettre au privé d'investir dans ce projet ! Après le fiasco de notre Dame des Landes avec Vinci, je doute que ce soit envisageable.

- Comme il y a eu l'annulation par le Conseil d'état de la première DUP il y a une 20aine d'années, pour toute voie à péage, et que la DUP acceptée il y a quelques années est sans péage, il faudrait refaire une enquête publique.


Bien sûr, une nouvelle fois, les candidats aux élections municipales vont prétendre qu'avant la fin de leur mandat on roulera sur cette 2x2 voies.

Peut-être que cette fois-ci, on me croira un peu plus...

 

Repost 0
Published by E Charmot
commenter cet article
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 15:22

 logo EE savoie Un pas décisif vers un Chablais durable 277082_238982909481105_1415897955_q.jpg

La commission Mobilité 21 (chargée de trier les infrastructures par priorité) a remis son rapport au gouvernement français en notant que l'autoroute Annemasse-Thonon est « coûteuse et inutile ». Coûteuse, elle l'était avec ses 270 millions d'euros mais inutile confirme que la position des Verts était juste.

Cela fait 30 ans que ce dossier empoisonne le Chablais haut-savoyard bloquant toute évolution car perçu par pratiquement tous les élus locaux comme LA solution à tous les problèmes. Ainsi, rien ou très peu n'a été fait pour combler le retard dans les transports collectifs ou pour les autres modes de déplacement. Pas de TGV, pas de liaison confortable avec Genève par bus, pas de pistes cyclables. C'était bien la pensée unique qui dominait.

 

Cette décision bienvenue va permettre de prendre une autre direction et il y a urgence : amélioration des voies ferrées (qui datent de Napoléon III sans nouvelles voies depuis plus de 150 ans), lancement de bus à haut niveau de service sur les principales voies routières, pistes cyclables sécurisées pour les déplacements dans les villes et villages. Bref tout est à faire et cela va coûter cher mais il faut combler le retard pris par les élus, les mêmes depuis 20 ou 30 ans parfois.

 

Plus profondément c'est l'aménagement de toute la région lémanique qu'il faut revoir. Des projets tout aussi inutiles se poursuivent (nouveaux échangeurs vers Viry, autoroute entre Findrol et les Chasseurs, zones commerciales un peu partout). Les élections cantonales genevoises puis municipales françaises seront l'occasion de mettre ces enjeux au cœur des débats. C'est pour cela que ce communiqué est signé par tous les Verts de l'arc lémanique réunis dans la plate-forme des Verts de l'Agglo franco-valdo-genevoise.

 

Pour EELV Chablais : Elisabeth Charmot (06 80 37 71 74) et Jean-Pierre Burnet (0450264014)

Pour EELV du Genevois : Maurice Metz et Alain Pirat

Pour EELV Pays de Gex et Bellegarde :

Denis Bucher, +41 (0) 78 708 72 38 ou 04 50 42 98 87

Pour les Verts Vaudois Christophe Schriber

Pour les Verts genevois :

Anne Mahrer (députée) et Peter Loosli Vert transfrontalier (33 (0)9-63-42-52-27)

Repost 0
Published by Verts Lémaniques - dans vélos - routes et trains
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 08:22

Cela va en surprendre plus d'un : vous vous êtes tous habitués à nous entendre dire : "il faut des routes plus étroites pour réduire la vitesse", "faites-nous des pistes cyclables et des trottoirs"... Mais là, nous sommes septiques. Pourtant, cela partait d'un bon sentiment de la mairie, d'un moment de générosité pendant lequel le Conseil municipal vota pour l'aménagement d'un trottoir et d'une nouvelle passerelle à Marclaz, sur le Pamphiot.

Les écolos auraient dû être tout émus, que, enfin, la ville se soucie des marcheurs dont ils font partie.

Et bien même pas ! Quelle ingratitude...

Sans doute eux (les écolos) savaient-ils une chose que les élus n'avaient pas vu : il y a toute une famille de paysans et d'entrepreneurs qui doit passer sur le pont avec des engins divers et variés, mais surtout très encombrants. Et que parfois, aussi, il arrive qu'il y ait des bus et autocars.

 

Et là, il y a une bonne question : comment vont faire les véhicules agricoles pour croiser sur le pont rétréci ? Ce ne serait pas ennuyeux (voire plutôt bien)  sur un axe peu fréquenté par les cars, engins agricoles... mais dans le cas précis de ce pont sur le Pamphiot, ça risque de poser des problèmes, non ?

 

Pour nous, il y aurait bien une solution : mettre un sens de circulation prioritaire, qui réduirait vraiment la vitesse, mais est-ce que c'est prévu ?

Repost 0
Published by thonon-ecologie
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 08:18

Vous vous en souvenez, les premiers jours, à l'annonce de la candidature d'Annecy aux JO, vous étiez 90 % à sauter de joie. Pas nous.

Peu à peu, nous avons réussi à informer les hauts-savoyards des problèmes posés par cette candidature. Le nombre de personnes favorables aux JO, au jour d'aujourd'hui si elle avait été acceptée, aurait franchement été divisé.

Les construction pharaoniques pour les grands évênements sportifs en temps de crise, même les brésiliens en sont revenus... et pourtant, on ne peut pas dire qu'ils boudent le foot...

(twitter)2013-06-21-manifs-ecolos.JPG

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans économie locale
commenter cet article
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 08:50

"Promised Land"Fiction de Gus van Sant

avec Matt Damon

Jeudi 13 juin, 20h

Cinéma Le France, Thonon

Fiction américaine, avec en toile de fond, l’exploitation des gaz de schiste aux Etats-Unis : Deux représentants d’un grand groupe énergétique sont convaincus qu’à cause de la crise économique qui sévit, les habitants d’une petite ville ne pourront pas refuser leur lucrative proposition de forer leurs terres pour exploiter les ressources énergétiques qu’elles renferment. Ce qui s’annonçait comme un jeu d’enfant va pourtant se compliquer… La projection sera suivie d'un échange  avec des membres du collectif  « Non au gaz de schiste, Pays de Savoie et de l’Ain »

Organisé par les Bobines du Léman et Cellule Verte

 


 

Repost 0
Published by thonon-ecologie
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 21:56

Sur la Dranse... Comment appliquer la loi sur l'eau en laissant un débit plus important en aval du barrage du Jotty et ne pas mettre en péril les sports d'eau vive ?

Voilà un dossier bien complexe.

Ce ne sont pas les écolos qui diront qu'il ne faut pas respecter la loi sur l'eau  !

La loi  : il ne faut pas descendre au dessous du 10ème du débit "normal". La préfecture pourrait éventuellement faire descendre ce minima au 20ème du débit "normal", en sachant que ce volume d'eau présent dans le lit de la rivière serait de toutes les façons 2 fois plus important que le minimum autorisé à présent.

Ce qu'il faudrait pouvoir éviter, ce sont les variations brutales de débit, et seuls des spécialistes des éclusés au barrage de Bioge pourraient indiquer ce qu'il serait possible de faire varier ou d'ajuster.

Si le 20ème permet des éclusés suffisants pour naviguer, le problème du devenir des sports d'eau vive est résolu.

Mais, sinon...

Ce qui est dommage, c'est que les sports d'eau vive sont plutôt respectueux de l'environnement, qu'ils aident à la découverte d'un milieu naturel, que l'encadrement semble soucieux de l'état de la rivière. Seuls, parfois, quelques véhicules de transports de bateaux nous font enrager par leurs noires fumées et nous rappellent que le bilan carbone n'est jamais complètement nul...

Mais ces sports souffrent d'avantage de la loi sur l'eau que les promoteurs de grands projets pas toujours écolos dans les stations d'altitude.

J'espère que les collectivités locales n'hésiteront pas à dépenser si le devenir des sports d'eau vive est conditionné à des investissements sur le barrage du Jotty pour modifier les possibilités des éclusés.

 

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans eau
commenter cet article

image

Catégories

les médisants...

C'est la meilleure : si l'ETG vient s'entrainer à Marin, pour pas mettre les écolo en colère, la maire a dit qu'on allait laisser des vignes entre les terrains de foot. Y pourraient pas laisser les bouteilles, avec ? 

Vous rigolez ! Mettre des pistes cyclables sur les ponts qui traversent le contournement ! Mais ils se seraient touchés, les ponts, si on les avait élargis avec des pistes cyclables !
Ne vous affolez pas... 80% de personnes pour "Annecy2018" en janvier 2009 ? quand les gens auront compris que le président de l'association pour les JO dans le Chablais est un promoteur immobilier, que seuls les bétonneurs y ont intérêt, ça fera plus que 20% de personnes favorables dans un an...

C'est incroyable... Quand on discute avec les gens, personne n'a voté pour M.Denais...

la petite phrase d'Elisabeth Charmot

"Je suis peut-être écologiste parce que j'aime la nature... peut-être... mais c'est d'abord par instinct de survie !

Comment pourrons-nous survivre dans une société dégradée parce que les richesses puisées dans la nature et le sous-sol auront été mal partagées, pillées, et ce jusqu'à faire disparaitre la nature elle-même ?"