Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Thonon Ecologie
  • Thonon Ecologie
  • : Les écologistes de Thonon candidats aux élections municipales, présentent leur projet pour la ville et leurs actions. C'est notre "défi vert".
  • Contact

votez pour l'écologie

 

Elisabeth CharmotDepuis les élections municipales de 2014, Elisabeth Charmot est élue à Thonon. La seule élue écologiste. N'hésitez pas à la contacter.

 


 

marguerite

 

"Le noyau" du groupe s'était réuni au printemps 2013, mais nous avons attendu la Toussaint pour décider de nous présenter. Nous avions encore l'espoir de voir d'autres candidats porter les mêmes valeurs que nous. Ca n'a pas été le cas : On ne peut pas parler de transition énergétique sans se poser les bonnes questions et en inaugurant des routes ! Après le premier tour, la liste Thonon-Ecologie Le défi Vert a fusionné avec la liste Thonon pour Vous.

Aujourd'hui, Elisabeth Charmot essaye de faire entendre une autre voix à Thonon : celle des écologistes.

 

 

 

La rencontre automnale des

délégués des Verts Suisses et

 EELV Chablais /Ain / Genevois

français  eu lieu à Thonon. ce

22 sept 2012.

Merci aux élus écolos

de s'être déplacés

EELV réunion transf%0d%0a rontalière 22-09-20%0d%0a 12.
 

 

- - - - - - - - - - - - - -  - -

 

 

 

   


.


Elisabeth Charmot et les gens du groupe d'Annecy : des écologistes associatifs et des verts.
 - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le samedi 7 juin 2009 ont eu lieu les élections européennes.
Résultats pour la Haute-Savoie : 
Europe-Ecologie : 22,19%
Alliance Ecologiste Indépendante : 4,09%
Est-ce que ça suffira à faire changer nos élus, à ouvrir leurs yeux sur un monde qui souffre des conséquences de notre mode de vie ? à les stopper dans leur course à tout goudronner à Thonon encore plus qu'ailleurs ?
A les empêcher d' oublier que dans la nature qu'ils massacrent, l'enjeu est la survie de l'homme ?

traces sur le lac

  DSCN3307

on s'amuse...

citations :

"Mais ma p'tite dame, le contournement, comme il va être bientôt saturé, fallait tout de suite le faire en 2x3 voies..."

"Les avions suivent-ils bien leurs plans de vols et respectent-ils bien leurs horaires ? : Vivement les avions solaires, qu'on puisse dormir la nuit !"

"les lits froids, c'est quand on construit des immeubles qui restent vides quand les touristes vont voir ailleurs. Remarque... heureusement qu'on a des lits froids, parce qu'autrement, si tous les touristes se pointaient en même temps dans leurs appart, on n'aurait plus d'eau au robinet et ça serait impossible d'arriver jusqu'en montagne..."
"je ne déboise pas, je coupe des arbres" M.Vivien ("Le Faucigny")
"Non mais, de quoi se plaignent les écolos ? Si les hyper et M.Bricolage sont ouverts le dimanche, ça occupe les gosses, ça fait moins de monde pour saccager les forêts, non ? "

"Mais c'est bien normal qu'on remplisse trop nos poubelles, avec toutes les cochoneries "gratuites" qu'on nous donne de partout . Ils font comment, les écolos ? Ils vont jamais chez MacDo et ils commandent pas aux 3Suisses ? J'y crois pas !"
 "il n'y a qu'à des manif écolo qu'on peut sortir un mouchoir en tissu à carreaux quand on a la goutte aux nez... ailleurs, c'est Kleenex obligatoire, sinon on vous regarde comme un vieux dégoutant..."
"Je serai jamais écolo, oh ça non... savoir qu'on va bientôt manquer de tout, ça me déprimerait..."
"Le réchauffement, le réchauffement... c'est pas si grave ! Si on n'a plus de glaciers, on plantera des cocotiers"
"La nature... la nature ! Elle n'a qu'à rester dans la nature ! Et même si on arrache des arbres pour faire passer des routes, y'a toujours un autre arbre derrière."
"Il faut flui-di-fier la circulation. Si les voitures ne s'arrêtent plus, elles polluent moins. Mais si !"

 

5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 14:27
Un PPA, c'est un Plan de Protection de l'Atmosphère.
 
Sachant tous mes lecteurs fort débordés, j'ai lu pour vous  le PPA pour la Vallée de l'Arve. Chers Chablaisiens, ne croyez pas que cela ne nous concerne pas...
 
Ce PPA est  intéressant pour son état des lieux. Toutes les mesures proposées sont utiles... Sauf qu'il manque les projets routiers !
Dans les textes officiels sur les PPA, je ne vois nulle part l'impossibilité d'avoir un plan qui limite les constructions de routes. Si ce n'est pas exclu, c'est que c'est possible.
Alors pourquoi ce PPA met il en garde contre les particules émises par les cheminées des particuliers, les feux de feuilles mortes dans les jardins des particuliers, les solvants chlorés de l'industrie... sans prendre la peine de préciser que tout ces efforts individuelsdoivent s'accompagner d'un véritable moratoire sur les constructions de routes ? Cet "oubli" vous étonne, non ? Bien sûr, on parle de renforcer les transports en commun, mais qui les utilisera si dans le même temps on nous fait de plus en plus de routes et d'autoroutes ? Les routes et la fluidité de la circulation encouragent les gens à circuler, on le sait.
 
Alors, le PPA, c'est un Plan de Protection des Autoroutes ? (ceci dit malgré une profonde reconnaissance du travail de tous les membres d'associations qui ont réussi à faire entendre leur voix, on permis d'améliorer considérablement le texte qui, au départ, ne comprenait pas de véritable volet sur le transport en commun, par exemple : nous ne souhaitons simplement pas que ce PPA cautionne les projets routiers que l'argument de la pollution de l'air n'arrêtera plus).
Repost 0
Published by E Charmot - dans climat
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 21:42

Quand on lit les journaux locaux, qu'on sait que pour une nouvelle autoroute il faut une enquête publique et que cette enquête est sensée donner la parole  à tous les citoyens, on ne peut qu'être stupéfait.

"Il y aura une nouvelle autoroute" (entre le carrefour des chasseurs et l'A40). C'est clair, net et précis. On signale quand même que l'Etat doit faire une enquête... sur le tracé ! Voilà une belle façon de condamner les gens au silence : une autre façon de dire :  "ne vous exprimez pas, c'est juste une question de tracé..." Non, l'enquête ne sert pas qu'à cela ! Et l'avis du commissaire enquêteur doit être rendu en fonction des avis des ciyoyens.

Nous notons cette volonté de réduire à rien du tout cette étape obligatoire...

C'est donc bien à un déni de démocratie que nous assistons avec cette autoroute !

 

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans vélos - routes et trains
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 13:20

«A pied à l’école: les enfants plus forts que les 4X4», tel est le slogan de la campagne que lance aujourd’hui la Ville de Genève. Des affiches amusantes, qui pourront être coloriées, seront ainsi placardées devant toutes les écoles.

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/La-Ville-s-affiche-contre-les-bagnoles-10433790

 

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans vélos - routes et trains
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 21:51

Le SCOT, Schéma de COhérence Territoriale est en ce moment soumis à l'enquête publique.

Ce SCOT, nous l'espérions parce qu'il devra régir l'urbanisation, éviter de remplir les campagnes d'habitations, empêcher la disparition des espaces de nature sous le goudron...

Mais le SCOT prévoit une croissance de 1,6 à 1,7%, ce qui nous emmène tranquillement à la construction de plus de 9000 logements (oui, 9000) à Thonon.

Qui peut accepter cela ?

Bien sûr, dans ces conditions, pas question d'avoir tous une maison : tous en immeuble ! Avec un taux de croissance aussi important, de toutes les façons, si on refuse l'habitat collectif, c'est qu'on laisse disparaître les champs, les rivages, les alpages... Nous devons éviter cela à tout prix, et c'est bien ce que tente de faire leSCOT. Mais ce qui n'est pas grignoté par les habitations risque de disparaître à cause des infrastructures qu'il faudra pour tout ce monde (écoles, routes, gymnases... qui bénéficieront toujours d'une exception pour entailler la nature ou des espaces agricoles)

 

La seule solution : demander à ce que le taux de croissance soit revu à la baisse : Le SCOT annonce 1,7 % alors que l'agglo franco valdo genevoise prévoit 1 à 1,3% (ce qui est déjà beaucoup !) cela veut dire que soit nous absorbons toute la croissance de l'agglo, soit le chiffre du SCOT est faux et permet de donner carte blanche aux bâtisseurs chablaisiens.

Après, on pourra toujours discuter sur les 200 places de port à Amphion, sur telle ou telle zone commerciale ou parce qu'on préfère la ligne du Tonkin à la route... mais on perdra notre temps.

Opter pour le chiffre le plus haut revient à maintenir une pression insupportable sur l'environnement. Et nous aurons des problèmes bien plus importants que le nombre de place dans les ports.

Ce chiffre de la croissance doit être revu à la baisse, parce que s'il est surévalué il faudra brader les logements comme lits froids, et pire, s'il est juste, il est insupportable pour l'environnement, la santé et la sécurité en cas de crise énergétique (donc alimentaire).

Vous n'avez plus que quelques jours pour remplir les cahiers d'enquête à la Mairie (service urbanisme) ou au Siac.

 

http://www.siac-chablais.fr/documentation/cat_view/23-documentation/50-scot--dossier-officiel/51-le-projet-de-scot-arrete-au-16122010.html

 

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans économie locale
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 22:27

Les écologistes sont en colère : Dans le Dauphiné, on nous annonce que le financement du tronçon de la 2x2 voies situé entre l'autoroute A40 et le carrefour des chasseurs pourrait être financé par l'ATMB. (Moi, franchement, si j'étais l'ATMB, j'investirais mon argent dans des projets qui ont moins mauvaise presse...)

Et le Préfêt pense que les écologistes vont laisser faire ? Et l'ATMB croit que nous allons rester les bras ballants?

Remarquez qu'en annonçant des échéances aussi lointaines, "ils" ne prennent pas trop de risques !

Ce qui nous laisse le temps de rappeler que, non, ce genre de montage n'est pas autorisé : C'est la Cour Européenne qui le dit.

Mais c'est fou ce que les acteurs du goudronnage perdent comme temps pour trouver des solutions alors que tout le monde sait que cette route ne verra pas le jour... On y veille.

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans vélos - routes et trains
commenter cet article
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 22:59

"panossage vert", c'est ma traduction du "green washing". Vous savez, quand on veut nous faire croire que tel ou tel gros 4x4 bien polluant est en fait écolo parce qu'une partie de sa carosserie se recycle (ce qui est obligatoire), ou bien qu'il y a un système spécial pour vous éviter d'écraser un lion...

Pour moi, "les ateliers de la Terre", à Evian, c'est un peu ça : des gens qui ont eu la bonne idée de gagner leur vie en organisant des conférences, avec des intervenants du monde entier, pour parler des malheurs de notre pauvre planète. Pendant lesquelles on va en conclure qu'il faut demander au monde entier de ne plus voyager pour ne plus polluer, et de se serrer la ceinture pour économiser les ressources, et surtout d'inover.

On pourrait imaginer que ce type de conférence s'organiserait modestement dans une salle des fêtes, avec des associations du coin pour éviter le transport, et que les résultats seraient ensuite partagés sur le net.

Mais non : ça ne brille pas assez....

"Les Ateliers de la Terre" éditent galement une belle revue. J'ai souri en voyant que  le maire de Grenoble (Michel Destot) avait été choisi pour rédiger un article sur les grandes villes à l'avant garde du développement durable : Il n'y dit pas quelle surface du Parc Paul Mistral, au centre de Grenoble, il a fait disparaitre sous le béton d'un stade.

C'est ça, le panossage vert : nous faire oublier que tel objet, telle action, telle personne contribue notoirement à la destruction de l'environnement en mettant en avant la petite couche d'écologie  qui s'y ajoute.

Votre billet d'entrée aux Ateliers de la Terre à Evian : 1500€. il faut bien payer les billets d'avion...

 

Repost 0
Published by E.Charmot - dans économie locale
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 09:24

Le classement de la Dent d'Oche nous avait été promis par notre sous-Préfet il y a "un certain temps"... Enquête publique à l'appui en sous-préfecture, annonce dans les journaux locaux...

Et on en est où ? Nulle part !

Le dossier est  en souffrance, et si on demande des informations dans les bureaux parisiens, on nous répond que nous ne sommes pas habilités à les demander.

Les écologistes et les associations de protection de l'environnement ne veulent pas servir de caution morale à tel ou tel projet, ils veulent que l'Etat tienne ses promesses quand il s'agît de défendre notre patrimoine naturel. 

 

 

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans montagne
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 23:20

On urbanise, on urbanise. Les promoteurs gagnent des sous, et les contribuables payent.

Mais pas seulement : les riverains des grands projets immobiliers aussi. Ainsi, chemin du Crêt de Poche, les propriétaires de terrains qui bordent le chemin se sont vus contraints à signer une promesse de vente pour des bandes de terrain (quelque soit la surface) longeant la route pour 1€ symbolique.  "pour faire passer les égouts", leur a t on expliqué, alors qu'il s'agit en plus d'élargir la route (puisqu'on urbanise plus loin...cf les demandes de permis de construire à la mairie : 4 immeubles ch du Crêt de Poche)

Pas de chance quand on habite le chemin du Crêt de Poche ! Parce que, dans le même temps, le terrain qui borde la route était payé 200 € le m² par la Mairie chemin de la Vionnaz !

"Mais ils n'avaient qu'à pas signer !" allez-vous me répondre. 

Mais les riverains vous diront tous qu'une certaine pression a été exercée sur eux :  "si vous ne signez pas, de toutes les façons, vous finirez par y être obligés et vos voisins ont tous signé".

Pas facile de refuser dans ce cas-là...surtout lorsqu'on vous dit uniquement que c'est pour permettre l'assainissement des eaux usées !

Drôle de méthode, non ?

 

Aujourd'hui, nous sommes solidaires des gens de ce quartier, nous demandons à la mairie de ne pas élargir ce chemin bordé de haies sauvages, de ne pas y installer un éclairage standardisé omniprésent et d'anticiper l'approbation du SCOT en reclassant les terrains en lisière de forêt en zone naturelle, ce qu'ils n'auraient jamais dû cesser d'être.

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans ville de Thonon
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 18:59

2011-08-29 4 maison billaudazLes nouveaux immeubles en projet (celui qui a été photographié n'est probablement pas le moins esthétique ni le moins écolo) ne sont sûrement pas du goût de tous les thononais... béton+ béton (on ne dit pas assez que les constructions bois présentent l'avantage de fixer le CO2), on retient surtout que c'est une logique de croissance à tous prix qui l'emporte... au mépris des ressources chablaisiennes, non extensibles, et du manque de possibilités pour les infrastructures qu'il faudra ensuite adapter... et qu'on finira par construire sans égard pour les derniers espaces de nature dans la ville...

Mais nombreux sont ceux qui profitent de cette surenchère de béton ... les élus n'ont aucune envie de freiner cette croissance dont pâtissent pourtant de plus en plus de thononais.

Les panneaux de vente poussent dans des arbres... qui servent d'argument publicitaire, mais qui disparaissent pour pouvoir construire...

2011-08-29 2 maison billaudaz

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans ville de Thonon
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 11:47

Un terrain de 2000m² devrait être loti pour le logement social, dans le quartier très chic des Bougeries à Allinges.

Une association s'est créée pour lutter contre le projet, et demander 2 maisons de 2 appartements seulement sur le terrain. On est loin des objectifs de densification préconisé par les écolo pour lutter contre l'étalement urbain !

Et la polémique n'en finit pas de gonfler, puisqu'un des opposants au projet n'est autre que notre ami Jean-Pierre.

 

Que quelqu'un qui prend d'habitude la défense des plus pauvres ne souhaite pas voir de nouveaux immeubles  vous rende amères ... Soit.

 

Le problème n'est pas de savoir qui veut bien des logements sociaux à côté de chez lui ou non, il est ailleurs : Pourquoi avons nous sans arrêt besoin de nouveaux logements, pourquoi doit on aujourd'hui imposer à tous de vivre en immeuble alors qu'on sait que le rêve de 80% des gens est de vivre dans une maison ? Alors qu'on sait que la délinquence ne vient pas de la couleur de la peau mais de la concentration urbaine ? Alors qu'on sait dans un même temps qu'il ne faut plus ouvrir de nouveaux territoires à l'urbanisation puisqu'il nous faut garder toutes les terres agricoles actuelles pour faire face aux défis climatiques et énergétiques de demain, puisqu'il faut garder toutes les zones naturelles pour leur biodversité, pour leur capacité à prendre en charge le filtrage de notre air et de notre eau ?

 

Alors on fait quoi, devant ce dilemne ?

 

Une seule chose ; remettre notre modèle de croissance en question,  demander à la Suisse de loger ses frontaliers, et répartir nos emplois sur le territoire national, pour ne plus déshabiller les autres régions de leurs habitants. Et on résoudrait du même coup les problèmes de place dans les cantines de Thonon. Mais nos élus, genevois en tête, font tout le contraire, pour résorber le chomage on créé des entreprises qui font venir des salariés de très loin, qui ont tous un conjoint qui cherche du travail ici et on ne résoud rien du tout. On spolie les autres régions de leurs habitants alors que ce sont nos entreprises qu'il faudrait leur envoyer.

 

La seule solution semble de réformer les recettes des collectivités locales. Des taxes foncières et professionelles versées à l'état qui redistribuerait en fonction de la capacité des collectivités à préserver leurs espaces agricoles et naturels... Les mentalités des élus changeraient vite et gageons que Thonon partirait d'emblée avec un malus... Et Allinges n'aurait plus besoin d'attirer du monde pour payer ses dettes.

Repost 0
Published by Elisabeth Charmot - dans économie locale
commenter cet article

image

Catégories

les médisants...

C'est la meilleure : si l'ETG vient s'entrainer à Marin, pour pas mettre les écolo en colère, la maire a dit qu'on allait laisser des vignes entre les terrains de foot. Y pourraient pas laisser les bouteilles, avec ? 

Vous rigolez ! Mettre des pistes cyclables sur les ponts qui traversent le contournement ! Mais ils se seraient touchés, les ponts, si on les avait élargis avec des pistes cyclables !
Ne vous affolez pas... 80% de personnes pour "Annecy2018" en janvier 2009 ? quand les gens auront compris que le président de l'association pour les JO dans le Chablais est un promoteur immobilier, que seuls les bétonneurs y ont intérêt, ça fera plus que 20% de personnes favorables dans un an...

C'est incroyable... Quand on discute avec les gens, personne n'a voté pour M.Denais...

la petite phrase d'Elisabeth Charmot

"Je suis peut-être écologiste parce que j'aime la nature... peut-être... mais c'est d'abord par instinct de survie !

Comment pourrons-nous survivre dans une société dégradée parce que les richesses puisées dans la nature et le sous-sol auront été mal partagées, pillées, et ce jusqu'à faire disparaitre la nature elle-même ?"