Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Thonon Ecologie
  • Thonon Ecologie
  • : Les écologistes de Thonon candidats aux élections municipales, présentent leur projet pour la ville et leurs actions. C'est notre "défi vert".
  • Contact

votez pour l'écologie

 

Elisabeth CharmotDepuis les élections municipales de 2014, Elisabeth Charmot est élue à Thonon. La seule élue écologiste. N'hésitez pas à la contacter.

 


 

marguerite

 

"Le noyau" du groupe s'était réuni au printemps 2013, mais nous avons attendu la Toussaint pour décider de nous présenter. Nous avions encore l'espoir de voir d'autres candidats porter les mêmes valeurs que nous. Ca n'a pas été le cas : On ne peut pas parler de transition énergétique sans se poser les bonnes questions et en inaugurant des routes ! Après le premier tour, la liste Thonon-Ecologie Le défi Vert a fusionné avec la liste Thonon pour Vous.

Aujourd'hui, Elisabeth Charmot essaye de faire entendre une autre voix à Thonon : celle des écologistes.

 

 

 

La rencontre automnale des

délégués des Verts Suisses et

 EELV Chablais /Ain / Genevois

français  eu lieu à Thonon. ce

22 sept 2012.

Merci aux élus écolos

de s'être déplacés

EELV réunion transf%0d%0a rontalière 22-09-20%0d%0a 12.
 

 

- - - - - - - - - - - - - -  - -

 

 

 

   


.


Elisabeth Charmot et les gens du groupe d'Annecy : des écologistes associatifs et des verts.
 - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le samedi 7 juin 2009 ont eu lieu les élections européennes.
Résultats pour la Haute-Savoie : 
Europe-Ecologie : 22,19%
Alliance Ecologiste Indépendante : 4,09%
Est-ce que ça suffira à faire changer nos élus, à ouvrir leurs yeux sur un monde qui souffre des conséquences de notre mode de vie ? à les stopper dans leur course à tout goudronner à Thonon encore plus qu'ailleurs ?
A les empêcher d' oublier que dans la nature qu'ils massacrent, l'enjeu est la survie de l'homme ?

traces sur le lac

  DSCN3307

on s'amuse...

citations :

"Mais ma p'tite dame, le contournement, comme il va être bientôt saturé, fallait tout de suite le faire en 2x3 voies..."

"Les avions suivent-ils bien leurs plans de vols et respectent-ils bien leurs horaires ? : Vivement les avions solaires, qu'on puisse dormir la nuit !"

"les lits froids, c'est quand on construit des immeubles qui restent vides quand les touristes vont voir ailleurs. Remarque... heureusement qu'on a des lits froids, parce qu'autrement, si tous les touristes se pointaient en même temps dans leurs appart, on n'aurait plus d'eau au robinet et ça serait impossible d'arriver jusqu'en montagne..."
"je ne déboise pas, je coupe des arbres" M.Vivien ("Le Faucigny")
"Non mais, de quoi se plaignent les écolos ? Si les hyper et M.Bricolage sont ouverts le dimanche, ça occupe les gosses, ça fait moins de monde pour saccager les forêts, non ? "

"Mais c'est bien normal qu'on remplisse trop nos poubelles, avec toutes les cochoneries "gratuites" qu'on nous donne de partout . Ils font comment, les écolos ? Ils vont jamais chez MacDo et ils commandent pas aux 3Suisses ? J'y crois pas !"
 "il n'y a qu'à des manif écolo qu'on peut sortir un mouchoir en tissu à carreaux quand on a la goutte aux nez... ailleurs, c'est Kleenex obligatoire, sinon on vous regarde comme un vieux dégoutant..."
"Je serai jamais écolo, oh ça non... savoir qu'on va bientôt manquer de tout, ça me déprimerait..."
"Le réchauffement, le réchauffement... c'est pas si grave ! Si on n'a plus de glaciers, on plantera des cocotiers"
"La nature... la nature ! Elle n'a qu'à rester dans la nature ! Et même si on arrache des arbres pour faire passer des routes, y'a toujours un autre arbre derrière."
"Il faut flui-di-fier la circulation. Si les voitures ne s'arrêtent plus, elles polluent moins. Mais si !"

 

28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 18:00
Elisabeth, est-ce réellement une bonne idée d'annoncer ton soutien à la Voix des Allobroges alors que ce n° donne la parole à Siné ?
 
Je n'adhère pas du tout au discours de Siné ! il est bien évident que je n'admets pas qu'on parle ainsi de notre pays. C'est le discours de Siné pas celui de la Voix... je le redis, il faut que La voix des Allobroges vive. Ce journal connaît des difficultés importantes, et pourtant, c'est le seul à avoir une autre voix...
C'est la même chose pour les attentats du 11 septembre : Brice donne des nouvelles de personnages qui contestent la version officielle. Je n'en fais pas partie. Les Etats-Unis ont subi le plus affreux attentat de l'histoire.  Cela me parait injuste et même plutôt révoltant de remettre cela en question. Mais si Brice parle de Meyssan, cela ne veut pas dire qu'il cautionne ce qu'il dit, et cela me semble être son droit et ne m'empêchera pas de dire "lisez la Voix des Allobroges !" 
On aime lire une Voix des Allobroges pas toujours politiquement correcte, sans concession, qui ne va pas dans le "sens du poil", complètement libre de se faire des ennemis... Brice a du courage.
De plus, la Voix des Allobroges permet de savoir ce qui se passe en Savoie depuis la Haute-Savoie, ce qui me semble important.
L'information qu'on y trouve est toujours intéressante, variée et parfois inattendue, comme l'article sur la Wallonie... à lire, depuis notre bonne ville de Thonon !

L'autre journal que je lis volontiers est le Faucigny, qui n'hésite pas à faire des articles sur des personnages dont on n'entend pas parler habituellement, des évènements originaux.


Tu trouves aussi que le Dauphiné et le Messager occultent beaucoup les points de vue des opposants à la voie rapide....
 
Oui. J'étais à la fameuse réunion à la Préfecture qu'évoquent le Dauphiné et le Messager de ce jeudi.
On lit, dans les deux articles, que tout le monde s'accorde à demander des financements pour la voie rapide.
Or, nous étions de nombreux opposants présents à cette réunion, mais aucun journaliste ne nous a interrogé, et aucun journal ne pense à écrire que ni le préfet, ni les sous-préfets ou les nombreux élus se sont inquiétés des effets de la crise hormis pour le coût des travaux (oui, ça va durer et le prix du pétrole va réaugmenter), de la nécessité d'anticiper en doublant la voie ferrée et en faisant un shunt sur La Roche (pour pouvoir aller à Annecy en train) et encore moins du bilan CO2 de cette construction.
D'après le Préfet, "le doublement de la voie ferrée n'est pas pour tout de suite" : c'est la réponse à une question du représentant de la FNAUT.... preuve que je n'étais au moins pas la seule opposante ! Pourtant, une nouvelle voie ferrée coûterait beaucoup moins cher... et le nombre de trajets en train augmente !
 
Mais voilà, rien de tout cela dans le Dauphiné ni dans le Messager.... c'est surprenant...  Le compte-rendu de ces deux journaux est incomplet, on sait que ça coûtera 160M€, qu'il n'y a que 7M€ mais que Monsieur Francina sait où trouver les sous ! 


Est-ce que tout n'a pas été fait pour "calmer" les écolos : par exemple les fameux passages pour la faune, la gestion des eaux de ruissellement, ou encore mieux, les drains pour ne pas couper les marais de Margencel en deux  ?

Oui, incontestablement, c'est très bien. Ce sont des mesures qui vont réellement protéger l'environnement adjacent si la voie rapide se fait. Et, sur le tronçon Machilly/ Chasseur, ce sera même une amélioration puisque ce tronçon , actuellement à 3 voies, n'a aucun de ces équipements. Par contre, entre Machilly et Thonon, on n'est plus dans la même situation puisque là, il s'agit de créer une nouvelle voie. Et ça, on ne veut pas, et pas seulement pour ne pas perturber la nature environnante, mais parce que toute réalisation de ce type a un coût global pour l'environnement, qui s'appelle le changement climatique : on encourage toujours plus de véhicule, alors que, pour encore au moins 20 ans, on n'a pas d'énergie de substitution valable pour les véhicules. On ne peut plus leur trouver l'excuse du "ils ne savent pas". Si, ils savent, de F. Grubber, qui signe l'article du Dauphiné, à Monsieur le Préfet, ils ne peuvent plus l'ignorer au jour d'aujourd'hui !
On espère un article un peu différent dans le Faucigny...


Repost 0
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 08:12
ça y est, la loi sur le Grenelle vient d'être adoptée ! Nous comprenons tout à fait que les Verts aient préféré s'abstenir : Les mesures sont convenues, les engagements sont très modestes en regard des impératifs environnementaux réels, surtout pour les émissions de gaz à effet de serre. La planète se réchauffe plus vite que ce que les études les plus pessimistes avaient prévu.... 
 Entendu dans Thonon  : "ça doit pas être bien contraignant puisque même Francina et Accoyer ont l'air d'avoir voté pour, et, eux, c'est des vrais goudronneurs. Et les routes, ça fait des voitures en plus". C'est tout dire...
Repost 0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 22:07
"Si, tu verras, je voulais un truc écolo..."
Bon. On est surpris. Ce copain-là paraissait jusqu'à présent assez peu intéressé par l'environnement. On suit, on visite même, heureux de voir que même les gens les moins préoccupés par la planète font un effort.
Mais ça commence mal : le parking de l'usine : immense, goudronné. Juste bordé d'arbres. On ne dit rien, on tique juste un peu : s'il avait été prévu en souterrain, l'emprise sur la terre naturelle aurait été moins importante... ou, au moins, au lieu de le goudronner, il aurait pu être pavé avec des systèmes laissant pousser l'herbe... et les arbres auraient pu être plantés sur le parking, pas en bordure...
Mais on continue la visite du super bâtiment.
En béton... Là, vous n'osez plus regarder l'autre et vous vous dites "comment a t-on pu lui  faire croire que construire un bâtiment en béton ça pouvait être écolo ?"
Quand on connaît les émissions de CO2 liées à la fabrication du béton, ça fait peur... Mais l'autre continue d'essayer de vous épater avec son cube tout neuf. Bon... Il ne doit pas savoir qu'on peut faire de grandes constructions en bois. Et avec du bois d'essence locale. Une construction en bois, c'est du CO2 capturé dans les murs. Si Si. *
A l'intérieur,  c'est parfait c'est beau. Vous faites juste comme si vous ne sentiez pas les odeurs de peinture dans les bureaux. Vous demandez quand même en quoi sont les isolants. Il ne sait pas.
Vous osez un petit "tu as pensé à mettre des bacs pour récupérer le papier à recycler ?" Il vous regarde, effaré : ça non, c'est pas possible : les plans de machines pourraient être volés par des concurrents. Tant pis, vous aurez essayé...

Et, enfin, un peu plus loin, il vous explique : c'est écolo grâce au chauffage ! Un chauffage vraiment très écolo et économique. Ouf, vous respirez, enfin ! (c'est pas encore saturé en acariens) Il est tellement heureux de vous calculer tout le CO2 qui ne sera pas émis grâce à ce fameux chauffage et au super système de ventilation que vous n'osez même plus lui dire que vous préfériez son ancienne usine, avec de la vigne vierge qui poussait sur les murs. Très économe en CO2. D'ailleurs, il n'y avait pas de chauffage...



*Mais on vous pardonne si vous habitez, comme la plupart d'entre nous, dans une maison en béton qui a plus de 10 ans : à l'époque, on avait le droit de ne pas savoir.
Repost 0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 14:55

A quoi a servi le Grenelle ?
A faire un bon coup de pub à notre gouvernement, disaient certains. Nous attendions les décisions, les résultats, avant de juger. Mais, à présent, nous le pensons aussi.
Monsieur Ollier n'a pas réussi à faire accepter complètement son texte, mais quand même : c'est en adoptant des normes beaucoup plus favorables aux économies d'énergie qu'on fera véritablement diminuer la part des émissions de gaz à effet de serre dont est responsable le secteur du bâtiment.

Ce matin, sur France Info, on apprenait avec stupeur l'annulation du malus annuel pour les voitures à fortes émissions de gaz à effet de serre. Heureusement, cela a vite été démenti.
Mais le démenti annonçant que ce malus n'était pas abandonné précisait une chose : le mallus ne touchera que les véhicules achetés à partir de janvier 2009. Ce n'est pas ce que nous voulions ! Tous les véhicules polluants devraient être taxés, quelque soit leur date d'achat, avec juste une exonération pour les personnes ne pouvant faire autrement (familles nombreuses, personnes en fauteuil roulant).
Que cela soit compatible ou non avec la croissance... car  la croissance, ça ne se respire pas et ça n'abaissera pas la température planétaire en 2050.

"Economie et écologie sont liées dans cette crise": Ce n'est  pas nous qui le disons, mais N.Kosciusko Morizet. Nous vivons à crédit avec de l'argent qui n'existe pas, mais aussi "sur le dos" de la nature. Je ne crois pas aux 1% de croissance pour l'année à venir en France. La crise de l'énergie est là, bien au delà des marchés qui s'effondrent.
Le problème, c'est que si notre gouvernement arrive à maintenir une croissance en 2009, le choc sera encore plus rude l'année suivante.
Il faudrait mieux être lucide et tout faire pour que la récession ne porte que sur certains secteurs, en relocalisant d'urgence. 
L' impôt sur les voitures polluantes (vignette), progressif mais généralisé aussi aux véhicules anciens, aurait pu contribuer à financer d'avantages les recherches sur les différents systèmes (encore à inventer) pour pomper le CO2 de l'atmosphère, ou pour octroyer des aides à ceux qui investissent dans les technologies non émettrices en CO2.

Et la recherche aurait peut-être pu faire redémarer une croissance fondée sur des valeurs qui sont à inventer.


Repost 0
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 11:07
Les épaves thermiques sont ces batiments construits sans aucun souci d'économies d'énergie, à une époque à laquelle les élus ne se montraient guère clairvoyants (ça aurait changé ?) et n'exigeaient pas grand-chose en la matière.
D'ailleurs, quand on voit l'immeuble du Centre de Pratique Musical de Thonon, on se dit que vraiment peu de choses ont été exigées...
Ce batiment mérite qu'on s'y attarde, car il a une grande importance pour tous les musiciens thononais. Il y a encore des cours de solfège ou d'instruments qui y sont donnés (on espère la rénovation de toute la Visitation !), et on espère qu'à long therme il restera la lieu de répétition de tous les orchestres et des petits groupes.
Seulement voilà, c'est le type même de l'épave thermique, et, hélas, aussi, de l'épave sonore !

Pour un lieu dédié à la musique, c'est le comble !

Il y a des fuites d'eau à plusieurs endroits, les murs sont lézardés, les vitres des  fenêtres ne tiennent plus...
Il suffit d'entrer dans le batiment en plein hiver pour voir que les radiateurs doivent être brulants pour que les élèves aient chaud et peut-être aussi parceque, sinon, tout moisirait...
Sans doute vous demandez-vous aussi pourquoi les volets roulants sont toujours fermés ? Les lumières sont donc toujours allumées, et on gaspille toujours plus ... Et bien parce que, comme le batiement n'est pas du tout isolé, les voisins, même de l'autre côté de la route, entendraient toutes les répétitions (certains se plaignent d'ailleurs déjà malgré les efforts faits) et personne ne  pourrait jouer à cause des bruits de la circulation !

Il est donc urgent de rénover ce batiment ! Peu importe les peintures intérieures, il faut l'habiller, l'isoler par l'extérieur, refaire le toit (pourquoi pas un toit végétalisé, doubler les vitrages (la boiserie semble encore solide, même si elle n'a pas été entretenue)
Bien sûr, cela a un coût, mais quel sera le coût pour les générations futures si on se contente d'un coup de pinceau par-ci par-là ? D'abord, il y a le surcroit d' émissions de gaz à effets de serre dues aux déperditions d'énergie, et, ensuite, nous n'avons pas le droit de laisser à nos enfants des problèmes à résoudre !

Il n'y a pas que le CPMT où la gabegie énergétique due à la vétusté saute aux yeux : le club d'aviron, le centre Binet... même la grande salle de réception de la mairie n'a pas de double vitrage !

C'est dès le début de son mandat, que Monsieur Denais aurait dû voir les problèmes et demander des bilans CO2
Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 08:02
Dans le dernier Thonon Magazine, nous avons tous pu apprécier la volonté de la mairie à encourager le tri sélectif. C'est un premier effort ! Bien sûr, nous savons bien que c'est d'avantage pour faire des économies que dans un réel but écolo, mais le résultat est le même : cet article montre à tous les thononais qu'il est possible de trier les déchets, de composter, sans contrainte. Par contre, petit détail qui permet de voir que nous n'avons pas une vraie mairie écolo qui pense à tout en matière d'écologie : la cuisine suréquipée en électroménager de la famille modèle. Famille modèle pour le recyclage, sûrement, mais pas pour les économies d'électricité... Personne n'est parfait ! 
Qu'importe, il y aura peut-être un prochain numéro de Thonon Mag sur une autre famille modèle : la famille qui économiserait le plus l'électricité, puis celle des économies d'eau... et surtout, celle des économies de kilomètres !... pour montrer à chacun que des progrès sans gros efforts sont possibles en faveur de la planète.

En tous cas, nous ne pouvons qu'apprécier ce premier article en faveur de la protection de l'environnement au quotidien, et souhaiter qu'il soit suivi d'autres numéros sur le même thème.
Repost 0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 21:24

La politique agricole que nous voulons doit :

- Redonner à l’agriculture sa vocation première d’alimentation
- Promouvoir les agricultures paysannes, familiales et créatrices d’emploi
- Re-localiser les productions et les adapter aux territoires
- Préserver les ressources naturelles et les équilibres écologiques
 - Garantir le droit à la souveraineté alimentaire des pays du sud et du nord.



Demain, lundi, commence la réunion des ministres européens de l'agriculture à Annecy...alors il ne fallait surtout pas manquer l'occasion de nous faire entendre, nous, les écologistes, aux côtés des paysans.
Samedi,  les conférences se sont enchaînées, et on pouvait déambuler  et discuter avec les membres des autres associations, ou les producteurs.

Aujourd'hui, dimanche, c'était la grande manifestation : entre 2500 et 5000 personnes ! pas moins ! Des banderolles à perte de vue !

Bien sûr, les membres de la Confédération Paysanne étaient les plus nombreux, parce que c'est de leur vie au quotidien que les ministres discutent. Nous (Thonon Ecologie, les Amis de la Terres ou les autres associations écolo) ne défendons pas toujours les mêmes choses que les paysans, notamment sur la question du loup, mais,là, pour l'avenir de l'agriculture, je crois que nos objectifs sont les mêmes.
Le Comité Catholique contre la Faim (CCFD) et  ATTAC, étaient également fortement représentés : parce que si 5 à 10 millions d'hectares de terres cultivables disparaissent chaque années, ce sont les pays les plus pauvres qui en pâtissent : 925 millions de personnes sont sous-alimentées...

Il y a eu des moments très forts, durant ce week-end : quand, samedi, Koumalaye Diallo nous a raconté comment les paysans guinéens avaient réussi à convaincre leur gouvernement à refuser les importations alimentaires pour ne pas les mettre en concurrence (les européens, grâce à la PAC, envoient les excédents, les vendent à très bas prix, ce qui empêche les producteurs locaux d'être concurrentiels et ruine l'économie locale).
Aujourd'hui, le seul représentant des pays de l'Est a avoir pu faire le déplacement, un paysan roumain, nous a expliqué que le nombre de paysans dans son pays avait été divisé par deux depuis l'entrée de la Roumanie dans l'Europe... à cause de la concurrence. Mais cette agriculture traditionnelle, moins rentable, nécessitait moins de pétrole et faisait vivre plus de gens, bien sûr. A présent, les paysans sans travail s'entassent dans les villes...
La disparition des abeilles semble aussi préoccuper tout le monde agricole, le sujet a été récurrent.

Et   une fois les manifestants réunis sur le Pâquier, on nous a lu la lettre d'Edgard Pisani, ancien ministre de l'agriculture, un des fondateurs de la PAC, et qui se retrouve à présent parmi ceux qui désirent qu'elle change : la lettre d'Edgard Pisani reprenait tous les éléments qui nous inquiètent : la dégradation progressive de la qualité des sols, les inégalités  entre les pays du nord et du sud, et aussi les changements climatiques ! Monsieur Barnier pourrait réellement s'inspirer de ce vieux monsieur, beaucoup plus écolo que ce qu'on imaginait. Mais non, Michel Barnier semble vouloir d'avantage ménager les grands exploitants agricoles, et les grands pollueurs (on rappelle que les taux maxima de pesticides autorisés ont été relevés la semaine dernière..)
Monsieur Barnier, écoutez votre prédécesseur, monsieur Pisani : la PAC n'est pas devenue ce qu'il voulait en faire !

Oui mais quel rapport avec Thonon ?
La PAC intéresse tout le monde, même à Thonon !
L'enjeu, c'est aussi ce que nous auront dans notre assiète demain ! Et puis, dans le Chablais, la PAC peut influer sur le nombre de paysans, sur la surface des terres dédiées à l'agriculture.  Et ça, c'est très important à un moment où le SCOT n'est pas encore arrêté, et à la veille d'un espace franco-genevois : il faut savoir si nous voulons laisser s'agrandir les zones urbaines et industrielles, ne conserver que quelques fermes intensives, ou au contraire contenir l'urbanisation, choisir une croissance économique moindre mais plus humaine... avec des paysans respectueux de leur environnement, des vignerons et des pêcheurs qui nous nourissent !
Pour les écologistes, il n'y a qu'un choix durable, et il ne va pas avec le mot développement (...du goudron et des zones commerciales...).


Qu'est-ce qui nous a agacé à Annecy...

D'abord, l'intrusion des membres de la Ligue Communiste Révolutionnaire ! Pour moi, ce ne sont pas des écolos. Les partis politiques n'avaient pas été invités à co-organiser la manifestation... ce qui n'était pas forcément très juste pour les verts, écolos de la première heure, mais eux n'ont pas essayé d'en profiter pour récupérer des adhérants.
Et, aussi, les membres d'un syndicat allemands, qui défendaient le maintient des quotas laitiers assez bas pour ne pas perdre leur revenu. Leur inquiétude était légitime, mais on n'était bien loin des préoccupations écologistes. En fait, à ce moment-là, j'aurais bien aimé que ces gens disent : on accepte tous de ne rien donner d'autre que de l'herbe à nos bêtes, de moins les sélectionner, tant pis si elles produisent moins de lait...





Repost 0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 21:08
128 euros, c'est le montant des dépenses liées à la campagne pour les municipales... Thonon Ecologie, c'est aussi Thonon Economie !
N'empêche que si on ramène les sommes dépensées au nombre de personnes qui ont votés pour la liste, là, il n'y a plus de doute, c'est Thonon-Ecologie qui arrive en tête pour l'efficacité ! Messieurs Denais, Constantin et Arminjon sont battus...
Repost 0
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 18:11
Dimanche a eu lieu la Fête des Arbres à Allinges, une fête bien sûre très écolo, organisée par Sébi Gerlier et son équipe, de l'association "Auprès de mon arbre". Plusieurs membres de Thonon Ecologie y étaient présents, et ont pu entendre le discours de Monsieur Fillion, maire d'Allinges, mais aussi président du SIAC. Monsieur Fillion a annoncé qu'il était sensible à la protection des arbres. Nous espérons qu'en tant que président du SIAC il aille jusqu'au bout de ce souhait et privilégie les projets non-mangeurs d'espaces naturels.

Repost 0
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 06:46

Avant même d'ouvrir le débat sur "faut-il ficher les jeunes, les acteurs associatifs...? ", posons la simple question : Qui va entrer les données dans les fichiers ? des fonctionnaires. Or, qui n'a jamais eu un problème avec les URSSAF, les impôts, la sécu... ? C'est quand même très, très fréquent. Des erreurs loufoques contre lesquelles il faut parfois se battre de longues semaines, lorsqu'on est un citoyen lambda ! Un fichier perdu, une ligne de l'ordinateur effacée... Les fonctionnaires ne sont pas à l'abri d'erreur de saisie.
Quels seraient les impacts de telles erreurs dans Edvige ?
Se sont les braves gens qui devraient se méfier d'Edvige...

                          Elisabeth Charmot

Repost 0

image

Catégories

les médisants...

C'est la meilleure : si l'ETG vient s'entrainer à Marin, pour pas mettre les écolo en colère, la maire a dit qu'on allait laisser des vignes entre les terrains de foot. Y pourraient pas laisser les bouteilles, avec ? 

Vous rigolez ! Mettre des pistes cyclables sur les ponts qui traversent le contournement ! Mais ils se seraient touchés, les ponts, si on les avait élargis avec des pistes cyclables !
Ne vous affolez pas... 80% de personnes pour "Annecy2018" en janvier 2009 ? quand les gens auront compris que le président de l'association pour les JO dans le Chablais est un promoteur immobilier, que seuls les bétonneurs y ont intérêt, ça fera plus que 20% de personnes favorables dans un an...

C'est incroyable... Quand on discute avec les gens, personne n'a voté pour M.Denais...

la petite phrase d'Elisabeth Charmot

"Je suis peut-être écologiste parce que j'aime la nature... peut-être... mais c'est d'abord par instinct de survie !

Comment pourrons-nous survivre dans une société dégradée parce que les richesses puisées dans la nature et le sous-sol auront été mal partagées, pillées, et ce jusqu'à faire disparaitre la nature elle-même ?"