Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Thonon Ecologie
  • Thonon Ecologie
  • : Les écologistes de Thonon candidats aux élections municipales, présentent leur projet pour la ville et leurs actions. C'est notre "défi vert".
  • Contact

votez pour l'écologie

 

Elisabeth CharmotDepuis les élections municipales de 2014, Elisabeth Charmot est élue à Thonon. La seule élue écologiste. N'hésitez pas à la contacter.

 


 

marguerite

 

"Le noyau" du groupe s'était réuni au printemps 2013, mais nous avons attendu la Toussaint pour décider de nous présenter. Nous avions encore l'espoir de voir d'autres candidats porter les mêmes valeurs que nous. Ca n'a pas été le cas : On ne peut pas parler de transition énergétique sans se poser les bonnes questions et en inaugurant des routes ! Après le premier tour, la liste Thonon-Ecologie Le défi Vert a fusionné avec la liste Thonon pour Vous.

Aujourd'hui, Elisabeth Charmot essaye de faire entendre une autre voix à Thonon : celle des écologistes.

 

 

 

La rencontre automnale des

délégués des Verts Suisses et

 EELV Chablais /Ain / Genevois

français  eu lieu à Thonon. ce

22 sept 2012.

Merci aux élus écolos

de s'être déplacés

EELV réunion transf%0d%0a rontalière 22-09-20%0d%0a 12.
 

 

- - - - - - - - - - - - - -  - -

 

 

 

   


.


Elisabeth Charmot et les gens du groupe d'Annecy : des écologistes associatifs et des verts.
 - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le samedi 7 juin 2009 ont eu lieu les élections européennes.
Résultats pour la Haute-Savoie : 
Europe-Ecologie : 22,19%
Alliance Ecologiste Indépendante : 4,09%
Est-ce que ça suffira à faire changer nos élus, à ouvrir leurs yeux sur un monde qui souffre des conséquences de notre mode de vie ? à les stopper dans leur course à tout goudronner à Thonon encore plus qu'ailleurs ?
A les empêcher d' oublier que dans la nature qu'ils massacrent, l'enjeu est la survie de l'homme ?

traces sur le lac

  DSCN3307

on s'amuse...

citations :

"Mais ma p'tite dame, le contournement, comme il va être bientôt saturé, fallait tout de suite le faire en 2x3 voies..."

"Les avions suivent-ils bien leurs plans de vols et respectent-ils bien leurs horaires ? : Vivement les avions solaires, qu'on puisse dormir la nuit !"

"les lits froids, c'est quand on construit des immeubles qui restent vides quand les touristes vont voir ailleurs. Remarque... heureusement qu'on a des lits froids, parce qu'autrement, si tous les touristes se pointaient en même temps dans leurs appart, on n'aurait plus d'eau au robinet et ça serait impossible d'arriver jusqu'en montagne..."
"je ne déboise pas, je coupe des arbres" M.Vivien ("Le Faucigny")
"Non mais, de quoi se plaignent les écolos ? Si les hyper et M.Bricolage sont ouverts le dimanche, ça occupe les gosses, ça fait moins de monde pour saccager les forêts, non ? "

"Mais c'est bien normal qu'on remplisse trop nos poubelles, avec toutes les cochoneries "gratuites" qu'on nous donne de partout . Ils font comment, les écolos ? Ils vont jamais chez MacDo et ils commandent pas aux 3Suisses ? J'y crois pas !"
 "il n'y a qu'à des manif écolo qu'on peut sortir un mouchoir en tissu à carreaux quand on a la goutte aux nez... ailleurs, c'est Kleenex obligatoire, sinon on vous regarde comme un vieux dégoutant..."
"Je serai jamais écolo, oh ça non... savoir qu'on va bientôt manquer de tout, ça me déprimerait..."
"Le réchauffement, le réchauffement... c'est pas si grave ! Si on n'a plus de glaciers, on plantera des cocotiers"
"La nature... la nature ! Elle n'a qu'à rester dans la nature ! Et même si on arrache des arbres pour faire passer des routes, y'a toujours un autre arbre derrière."
"Il faut flui-di-fier la circulation. Si les voitures ne s'arrêtent plus, elles polluent moins. Mais si !"

 

7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 21:55
VOTEZ "THONON ECOLOGIE"
Elisabeth Charmot Elisabeth-Charmot-2.JPG
 
Avec moi, j'ai toute une équipe… et des idées fortes pour protéger votre environnement, pérenniser votre qualité de vie.       
Diminuer notre empreinte écologique, c'est éviter de mettre en péril des zones sensibles du globe (zones inondables, banquise qui fond, désert qui avance). C'est de notre responsabilité, nous ne devons pas fermer les yeux.
Notre idée la plus forte va pour toute la planète !

THONON ECOLOGIE 
 Etonnons avec "Thonon Ecologie" !
 
On l'a vu dans les professions de foi des autres candidats : il n'y a que du saupoudrage écologique, pas de réelle prise de conscience !
 L'écologie doit être présente dans chacune des décisions :
Avec le premier adjoint qui assurera un rôle de veille écologique
Avec une urbanisation respectueuse de l'environnement, du caractère de Thonon,
Avec l'application la plus stricte des normes d'isolation : l'écoconstruction pour tous.
Avec l'utilisation des énergies renouvelables, la végétalisation des toits.
Avec une politique de protection de l'air qui nous fait vivre : un plan de circulation en faveur des mobilités douces, le parking favorisé pour les gens âgés, des pistes cyclables.
Avec un office municipal de partage de voiture et de covoiturage.
Avec des mesures pour diminuer notre empreinte écologique sur la planète (bonus pour les consommations d'eau qui baissent, compostage)
Avec une relocalisation des services, soit par le biais d'entreprises locales, soit par la création de nouveaux services municipaux (cantines des écoles primaires, bus... ).
Avec une maison de l'environnement et de l'économie durable, pour des emplois et des entreprises investies dans la lutte contre le réchauffement.
Avec une implication totale dans le Scot pour maintenir des zones agricoles proches de la ville, pour limiter les transports de produits alimentaires.
 
L'environnement est le moteur de notre campagne, Mais nous n'oublierons pas vos préoccupations quotidiennes !
 
THONON ECOLOGIE
L'économie : des emplois non délocalisables :Via notre maison del'environnement et de l'économie durable, des entreprises et de nombreux emplois pourront être créés dans le domaine de l’éco- logement (dans l’isolation ou les énergies renouvelables, l'ingénieurerie des écobilans, des bilans carbones). Nous encouragerons les jeunes de Thonon à suivre des formations utiles pour un travail dans le Chablais : aidons à mettre en adéquation études, diplômes et besoin. La venue d’entreprises extérieures n'est pas une solution à long terme. Mieux vaut que nous, les chablaisiens, nous devenions créateurs d'entreprises.                          
 
Les commerçants auraient tout à gagner dans une ville où il fait bon flâner à pied, loin des voitures ! Création de petites animations musicales ou culturelles dans les rues le samedi près des commerces éco-responsables (ceux qui ferment leur porte quand il y a du chauffage)
 
Pour les familles : Nous voulons continuer la création de places de crèche et de garderie, dans un environnement sain. Il faut une crèche sur le site de l'hôpital.
 
Aide aux familles modestes : Par la création de "l'office municipal de Covoiturage et de la voiture partagée", qui divisera le budget lié à l'automobile, par le rachat d'appartements au centre ville pour en faire des logements aidés, par la mise en place d'une caution municipale, par une meilleure isolation de l'habitat pour réduire la facture thermique, par une information sur les produits vantés par les publicités mais pas forcément utiles, par l'attribution de bonus en cas d'économie d'eau réalisée. Créer plus d'unité au sein des quartiers, en tissant des liens autour de l'histoire des quartiers, pour plus de solidarité. Et bien sûr, continuer l'effort pour les HLM.
 
Les écoles : Former des animateurs dynamiques, présents pendant les temps de cantine, les récréations de l'étude, et les centres aérés, animateurs que les enfants retrouveraient d'une activité à l'autre. Nous voulons mettre en place une véritable pédagogie sur l'environnement, avec des interventions dans les écoles. Le delta de la Dranse doit devenir un support pédagogique à l'éducation à l'environnement.
Organiser un "pédibus" pour réapprendre aux élèves à venir à l'école à pied.
 
La santé : Diminuer la place de la voiture, faire marcher les gens, c'est lutter contre l'obésité, qui est devenue un problème de santé publique. Faire sortir les enfants de chez eux, pour jouer dans des parcs attractifs, avec une végétation locale. Inciter à passer plus de temps au grand air.
 
Les handicaps : Favoriser l'émergence d'associations de parents d'enfants malades, d'adultes handicapés, pour rompre l'isolement. Soutient à la création d'une école Montessorit.
 
Les anciens : La ville aux piétons et aux cyclistes… C'est moins de pollution, mais c'est aussi pour réserver les places de parkings réservées aux personnes âgées.
Réserver des appartements dans les nouvelles constructions pour des mini-foyers pour les personnes désireuses de ne plus vivre seules : les maisons intergénérationnelles.
 
Le sport : Le réaménagement du port des Clerges fait partie des urgences : le bâtiment existant est vétuste et très gourmand en énergie. Nous ferons accélérer ce dossier. Nous aiderons en priorité les clubs sportifs créant des animations pour les jeunes.
 
Les arts : Pas de salle de spectacle de 15000 personnes ! C'est une aberration pour les problèmes de transport ! Mieux vaut nous associer à Genève, envisager des tickets "place+ transport".Créer des salles de répétitions dans l'espace Tully. Finir de rénover l'école de musique de la Visitation pour y rassembler tous les cours.
 
Le tourisme : Promettre un nombre grandissant de touristes n'est pas soutenable pour les transports et pour l'environnement. Offrons plutôt un meilleur accueil aux touristes habituels : animations sur le port, sur le modèle de l'éco-musée de la Pêche
 
 
THONON ECOLOGIE 
 Etonnons avec "Thonon Ecologie" !
 
           
 
 
Repost 0
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 22:12
THONON ECOLOGIE
Urbanisme
 
Qui aime Thonon s'inquiète aujourd'hui !
Bien sûr, il faut densifier la ville pour préserver des zones sauvages et agricoles, mais aussi pour faciliter les transports et pour limiter les déperditions liées au chauffage. Mais il y a des limites !
Il est urgent de ne plus laisser construire des immeubles sans âme, reproductibles à l'infini de la banlieue Lyonnaise à la côte d'azur (ex : projet Nexity aux abords du collège).
 
Ci-dessous, l'Orangeraie : Là, ce n'est pas tellement l'esthétique ou la hauteur que nous déplorons !
 urbanisme-copie-1.GIF
La municipalité actuelle n'a pas su imposer de garde-fou. Bien sûr, la commune est obligée d'appliquer cette fameuse loi SRU (solidarité renouvellement urbain), mais le PLU peut tout à fait imposer des normes esthétiques. Et, surtout, rien n'oblige à construire aussi près des voies ferrées !
On va encore nous dire : les trains, ça empêche les gens de dormir !
 
Les autres candidats ont des projets d'écoquartier ! C'est bien !
Mais ils proposent des quartiers pilotes. Pour nous, tous les quartiers doivent devenir des écoquartiers. D'autres villes ont déjà tenté l'expérience. Il faut imposer les mêmes normes partout, les plus intéressantes actuellement sont les normes BBC : bâtiment basse consommation.
 
Autres propositions en matière d'urbanisme :
Choisir de préférence des immeubles avec toits en pente, dans l'idée des vieilles maisons familiales savoyardes. Sinon, obligation pour les immeubles à toit plat d'avoir une couverture végétale sur le modèle canadien. Mise en conformité rapide de l'existant. Le but des toitures végétales est le rafraîchissement, la climatisation des immeubles en été, une isolation supérieure en hiver. Dans le même but de climatisation, les murs sans balcon devront eux aussi être recouverts avec des lierres spéciaux (la plupart des lierres n'abîment pas les murs).
Interdiction d'utiliser les bois exotiques non certifiés à inscrire dans le PLU.
Encourager l'utilisation des bois locaux plutôt que des bétons, l'extraction de graviers et de pierres étant fortement émettrice en CO2.
 
Ne plus laisser autant de parking à ciel ouvert : imposer d'avantage de stationnement en souterrain pour les constructions, et moins de parking autour, pour laisser plus de place à la végétation. Ce, même si le coût est plus important.. Et, en plus, il serait peut-être temps de ne pas imposer autant de place de parking par appartement, non ? Ce serait une première étape pour décourager les familles à posséder de plus en plus de voitures...
Repost 0
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 21:50
Elisabeth-Charmot-1.GIF

Le premier adjoint aura un rôle de veille écologique : il s'assurera que toutes les décisions prises sont conformes avec les notions de développement durable. Qu'aucune décision ne sera obsolète en cas de changement climatique.
Il aura aussi un rôle pédagogique : Thonon Mag trouvera là sa nouvelle vocation.






Elisabeth Charmot, en tête de la liste de "THONON ECOLOGIE"
Repost 0
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 22:03

Naissance de Thonon-Ecologie

Je n'avais jamais eu l'intention de faire de la politique. Le milieu associatif me convenait bien.
Mais, le jour où, lors d'une réunion inter-associative, je me suis rendue compte qu'aucune de nos demandes n'avait été prise en compte pour le SCoT (Schéma de Cohérence d'Occupation du territoire), je me suis mise en colère... Ainsi, seul l'avis des élus comptait ? Mais ils sont toujours en retard d'une génération dans leur façon de penser, les élus !
Puis nous avons commencé à recevoir, dans nos boîtes aux lettres, les projets des candidats aux élections.
Ah, oui ! On les voyait revenir souvent, les mots  développement durable ! Mais il n'y avait rien derrière ! Et les problèmes à venir liés à l'énergie, au réchauffement climatique, personne n'en parlait !
Et quand j'ai appris que les Verts n'étaient plus avec Constantin et les socialistes, je me suis dit, que, vraiment, ça allait mal !
Pas d'écolo dans une ville de 30 000 habitants ?

Si personne ne se lançait pour l'écologie dans cette campagne, le maire à venir n'aurait aucun intérêt électoral à faire passer des mesures écologistes. Il fallait montrer que l'écologie, à Thonon, était une idée forte.
Alors j'ai téléphoné à l'un des Verts que je connaissais : "si je me présente, est-ce que vous me suivez ?"

Mais, si la décision a été vite prise, elle n'est pas le fruit du hasard : Depuis presque 20 ans, je parle du réchauffement climatique, de l'épuisement des énergies fossiles. Il y a seulement deux ans (depuis l'arrivée de N.Hulot dans une campagne présidantielle) que le grand public est informé de cela, que les gens comprennent de quoi parlent les écologistes. Le fait que la banquise ait fondu, que le prix du pétrole ne cesse d'augmenter, prouve que nous avions raison, que j'avais raison. 
Hélas.
Simplement, là, je prends la parole au niveau de la commune. L'engagement est autre, mais je sais pourquoi je suis là.
Les Verts qui sont avec moi, les écologistes sans étiquette qui sont sur ma liste ont les mêmes préoccupations. Nous n'avons aucune ambition autre que celle de préserver la terre. Comme dit Saint Exupéry, "nous empruntons la terre à nos enfants."
Et, comme dit Coluche, "tout le monde veut sauver la planète mais personne ne veut descendre les poubelles."
 



Repost 0
Published by E. Charmot
commenter cet article

image

Catégories

les médisants...

C'est la meilleure : si l'ETG vient s'entrainer à Marin, pour pas mettre les écolo en colère, la maire a dit qu'on allait laisser des vignes entre les terrains de foot. Y pourraient pas laisser les bouteilles, avec ? 

Vous rigolez ! Mettre des pistes cyclables sur les ponts qui traversent le contournement ! Mais ils se seraient touchés, les ponts, si on les avait élargis avec des pistes cyclables !
Ne vous affolez pas... 80% de personnes pour "Annecy2018" en janvier 2009 ? quand les gens auront compris que le président de l'association pour les JO dans le Chablais est un promoteur immobilier, que seuls les bétonneurs y ont intérêt, ça fera plus que 20% de personnes favorables dans un an...

C'est incroyable... Quand on discute avec les gens, personne n'a voté pour M.Denais...

la petite phrase d'Elisabeth Charmot

"Je suis peut-être écologiste parce que j'aime la nature... peut-être... mais c'est d'abord par instinct de survie !

Comment pourrons-nous survivre dans une société dégradée parce que les richesses puisées dans la nature et le sous-sol auront été mal partagées, pillées, et ce jusqu'à faire disparaitre la nature elle-même ?"