Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Thonon Ecologie
  • Thonon Ecologie
  • : Les écologistes de Thonon candidats aux élections municipales, présentent leur projet pour la ville et leurs actions. C'est notre "défi vert".
  • Contact

votez pour l'écologie

 

Elisabeth CharmotDepuis les élections municipales de 2014, Elisabeth Charmot est élue à Thonon. La seule élue écologiste. N'hésitez pas à la contacter.

 


 

marguerite

 

"Le noyau" du groupe s'était réuni au printemps 2013, mais nous avons attendu la Toussaint pour décider de nous présenter. Nous avions encore l'espoir de voir d'autres candidats porter les mêmes valeurs que nous. Ca n'a pas été le cas : On ne peut pas parler de transition énergétique sans se poser les bonnes questions et en inaugurant des routes ! Après le premier tour, la liste Thonon-Ecologie Le défi Vert a fusionné avec la liste Thonon pour Vous.

Aujourd'hui, Elisabeth Charmot essaye de faire entendre une autre voix à Thonon : celle des écologistes.

 

 

 

La rencontre automnale des

délégués des Verts Suisses et

 EELV Chablais /Ain / Genevois

français  eu lieu à Thonon. ce

22 sept 2012.

Merci aux élus écolos

de s'être déplacés

EELV réunion transf%0d%0a rontalière 22-09-20%0d%0a 12.
 

 

- - - - - - - - - - - - - -  - -

 

 

 

   


.


Elisabeth Charmot et les gens du groupe d'Annecy : des écologistes associatifs et des verts.
 - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le samedi 7 juin 2009 ont eu lieu les élections européennes.
Résultats pour la Haute-Savoie : 
Europe-Ecologie : 22,19%
Alliance Ecologiste Indépendante : 4,09%
Est-ce que ça suffira à faire changer nos élus, à ouvrir leurs yeux sur un monde qui souffre des conséquences de notre mode de vie ? à les stopper dans leur course à tout goudronner à Thonon encore plus qu'ailleurs ?
A les empêcher d' oublier que dans la nature qu'ils massacrent, l'enjeu est la survie de l'homme ?

traces sur le lac

  DSCN3307

on s'amuse...

citations :

"Mais ma p'tite dame, le contournement, comme il va être bientôt saturé, fallait tout de suite le faire en 2x3 voies..."

"Les avions suivent-ils bien leurs plans de vols et respectent-ils bien leurs horaires ? : Vivement les avions solaires, qu'on puisse dormir la nuit !"

"les lits froids, c'est quand on construit des immeubles qui restent vides quand les touristes vont voir ailleurs. Remarque... heureusement qu'on a des lits froids, parce qu'autrement, si tous les touristes se pointaient en même temps dans leurs appart, on n'aurait plus d'eau au robinet et ça serait impossible d'arriver jusqu'en montagne..."
"je ne déboise pas, je coupe des arbres" M.Vivien ("Le Faucigny")
"Non mais, de quoi se plaignent les écolos ? Si les hyper et M.Bricolage sont ouverts le dimanche, ça occupe les gosses, ça fait moins de monde pour saccager les forêts, non ? "

"Mais c'est bien normal qu'on remplisse trop nos poubelles, avec toutes les cochoneries "gratuites" qu'on nous donne de partout . Ils font comment, les écolos ? Ils vont jamais chez MacDo et ils commandent pas aux 3Suisses ? J'y crois pas !"
 "il n'y a qu'à des manif écolo qu'on peut sortir un mouchoir en tissu à carreaux quand on a la goutte aux nez... ailleurs, c'est Kleenex obligatoire, sinon on vous regarde comme un vieux dégoutant..."
"Je serai jamais écolo, oh ça non... savoir qu'on va bientôt manquer de tout, ça me déprimerait..."
"Le réchauffement, le réchauffement... c'est pas si grave ! Si on n'a plus de glaciers, on plantera des cocotiers"
"La nature... la nature ! Elle n'a qu'à rester dans la nature ! Et même si on arrache des arbres pour faire passer des routes, y'a toujours un autre arbre derrière."
"Il faut flui-di-fier la circulation. Si les voitures ne s'arrêtent plus, elles polluent moins. Mais si !"

 

9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 20:52

Ce vote suisse, pour limiter l'immigration, et qui risque de se solder par une moindre croissance des entreprises et donc une diminution du travail frontalier, nous le vivons comme une agression. Pourtant, il était prévisible !

La croissance a été trop rapide, mal partagée, et ne pouvait qu'induire un repli sur soi du peuple suisse, surtout loin des zones privilégiées par la croissance.

Cette croissance n'était pas durable, mais c'est dommage qu'elle soit ralentie par un vote peu sympathique des citoyens. Elle aurait dû l'être par des choix politiques forts en faveur de la durabilité grâce à une plus forte taxation des entreprises multinationales aux choix versatiles.

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans économie locale
commenter cet article
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 10:35

C'est clairement dit dans le SCOT : nous n'avons pas besoin de nouvelle carrière dans le Chablais. Ouf.

Après le dossier établi par l'association de "la Chapelle des Pas", à Reyvroz, les carriers chablaisiens exporteraient même vers la Suisse. Le recyclage devrait également se développer, et comme la 2x2 voies ne se fera pas, il serait peut-être temps de voir comment remplacer la quantité par d'autres services associés.

 

Or, cela ne s'avère pas facile : 

- Nous attendons toujours le résultat de l'étude entamée il y a deux ans destinée à nous dire pourquoi les berges du Léman s'érodent : les prélèvements de Sagradranse sont un petit peu soupçonnés...

- La ténacité des carriers à ouvrir une carrière à Reyvroz a soulevé toute la population.

2013-08-20 poussière carrière Roch- La poussière de la carrière de Thonon, route d'Armoy, implique quelques questions. Questions qu'un riverain est allé poser sur le site... "c'est l'été on peut pas faire autrement", telle a été la réponse. Tant pis si dans le quartier, on respire mal et si tout est un peu blanchi.

- Enfin, les élus, comme notre Sous-préfet, présents à l'inauguration de la Géoroute au château des Allinges n'ont pu ignorer la gigantesque fumée qui s'élevait vers le ciel ce samedi matin-là, au mépris de la loi sur l'air, depuis une carrière bien connue à Allinges. Cette fois-ci, personne ne pouvait dire, comme on entend trop souvent : "on n'a pas vu"... car il était impossible de ne pas voir ! 2013-09-14 16 feu Mouchet

 

 

 

Les écolos du Chablais souhaitent vivement que les carriers soient plus attentifs à la qualité de l'air, et que les élus prennent leurs responsabilités quant aux risques qu'ils laissent courir à leur population en l'absence de contrôle... Enfin, il est peut-être nécessaire qu'on accepte de payer plus cher un matériau si il est prélevé dans de meilleures conditions pour les riverains, ainsi que de revoir à la baisse cette croissance gourmande en cailloux (routes, bâtiments...).

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans économie locale
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 08:18

Vous vous en souvenez, les premiers jours, à l'annonce de la candidature d'Annecy aux JO, vous étiez 90 % à sauter de joie. Pas nous.

Peu à peu, nous avons réussi à informer les hauts-savoyards des problèmes posés par cette candidature. Le nombre de personnes favorables aux JO, au jour d'aujourd'hui si elle avait été acceptée, aurait franchement été divisé.

Les construction pharaoniques pour les grands évênements sportifs en temps de crise, même les brésiliens en sont revenus... et pourtant, on ne peut pas dire qu'ils boudent le foot...

(twitter)2013-06-21-manifs-ecolos.JPG

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans économie locale
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 09:42

Tous les thononais le constatent, la mairie se dépêche d'accorder des permis de construire, avant le nouveau PLU et peut-être aussi avant une nouvelle équipe municipale. Au passage, sans se préoccuper des commerces du centre ville.

On nous promet des bâtiments bien intégrés dans le paysage (Dixit A.Baud-Roche lors d'un conseil municipal...) , et ça donne ça : 

 

 

2013-05-07 0 zone commerciale 2013-05-07-1-zone-commerciale.JPG

 

ça pouvait donc être pire ? Et heureusement, en cette saison, il y a des feuilles sur les arbres... M.Denais voulait soigner les entrées de Thonon ?

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans économie locale
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 22:27

Monsieur Denais, lorsqu'il a autorisé de nouvelles grandes surfaces (ça creuse à Marclaz comme à Champagne !), a condamné le centre-ville.

Voici un extrait d'un courrier de Denis Nouvellement, qui fait partie de l'association des défenseurs du petit commerce qui a déposé un recours. Il était commerçant à Sallanches.


"Je suis bien conscient que la L.M.E.(Loi Michel Edouard) votée le 4 Aôut 2008, a pour but d’éradiquer d’une manière définitive la race des petits, que constituent les petits commerçants et artisans de tout le territoire national.
(...)
on est plein DESAMENAGEMENT DU TERRITOIRE.
On ne parle que des usines qui ferment, jamais des rideaux des magasins qui baissent définitivement et des drames humains qui les accompagnent, bien plus nombreux en termes d’emplois, puisqu’atomisés dans tout le territoire national.
En quelques années est en train d’être détruit et sera détruit ce qu’il aura fallu des siècles et des siècles pour être bâti, puisque les échoppes existent depuis le Moyen Age.
Et lorsque les magasins ferment, les bistrots  et restaurants suivent, et après les services publics disparaissent également.
(...)
Pour conclure cette phrase de J. Chirac «  le développement des grandes surfaces est une erreur sur le plan de l’emploi,, de la qualité de vie, et de l’aménagement du territoire».

Repost 0
Published by D.Nouvellement et Thonon Ecologie - dans économie locale
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 22:31

Si l'on en croit l'issue de la réunion publique hier en salle des fêtes de Reyvroz,  les habitants de ce village perché n'ont plus beaucoup de risques de voir un jour polluer leur air par les poussières d'une carrière. La réunion publique a été un véritable fiasco pour le maire et les carriers !

Les responsables des sociétés Mouchet et Sagradranse, avec l'aide d'une paysagiste, d'une géologue, d'un artificier ont bien tenté de rassurer les habitants, mais au jour d'aujourd'hui, les gens sont informés, savent lire des cartes, savent ce que représentent 30 ans d'exploitation d'une carrière à leur porte !

Les gens de Reyvroz sauront se défendre : Qui s'y frottera s'y piquera !

Mais, gens de Reyvroz, soyez solidaires : il ne s'agit pas de dire : "la carrière on ne la veut pas chez nous, mais on la veut bien chez les autres". Ce serait insupportable.

C'est la réflexion globale sur le Chablais qu'il faut faire évoluer : 7,7 tonnes de produits carriers par personne et par an, c'est bien plus qu'ailleurs ! Pour qui ? Pourquoi ? Construire des écoles, d'accord, agrandir l'hôpital. Et après ? Faire toujours + de routes, de cubes de bétons pour entasser les nouveaux habitants ? Jusqu'où, jusqu'à quand ? Pourquoi une telle consommation de cailloux et pierres ? Il faut sortir du logiciel "béton goudron". Les constructions à ossature bois, ça existe, et les carriers peuvent cesser les exportations (oui oui, on exporte des granulats alors qu'on nous dit qu'on en aura besoin ici plus tard), optimiser le recyclage.
Non, il faut changer la donne, et faire diminuer les besoins en produits carriers. C'est la seule solution pour notre environnement. Mais sans doute faudra t il aider les carriers à s'adapter à un nouveau mode de réflexion et de fonctionnement, pour garantir leurs emplois.

Repost 0
Published by E.Charmot - dans économie locale
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 21:52
 Quand il faut rendre à Cesar ce qui est à César, et aux écolo chablaisiens... ce qui n'a jamais été une idée des
élus locaux pas écolo... non mais !

Je viens de lire l'article écrit par M Berrier sur le stade de Genève dans l'édition d'aujourd'hui du Messager (il n'est malheureusement pas encore disponible sur votre site internet). Vous pensez bien que le groupe EELV Chablais adhère à cette idée..... puisque c'est nous qui l'avons relancée. Je vous ai fait parvenir il y a 15 jours au moins une lettre cosignée par 3 représentants des Verts translémaniques : Philippe Martinet pour les Verts suisses, Peter Loosli pour EELV du pays de Gex, et moi-même pour EELV Haute-Savoie. Nous avons donné tous les arguments pour lever l'interdiction. Ils sont repris texto par les élus locaux mais nulle part, vous ne faites référence à notre courrier ni n'en avez donné le contenu à vos lecteurs. La Tribune de Genève ou le dauphiné par exemple en ont fait part.

(extrait d'un courrier envoyé au Messager par JPBurnet)
Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans économie locale
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 15:53
.... Quant aux écologistes thononais, bien qu'évidement opposés à la construction du nouveau barreau routier, ils ne sont même pas persuadés qu'il faille améliorer la desserte du Chablais... Pourquoi ? Pour qui ? Pour davantage de frontaliers à Thonon ?
Pour continuer à vivre dans l'hypermobilité ?
Voici le texte du Collectif :
Communiqué de Presse du 27 septembre 2012

Pas de barreaux autoroutiers nouveaux pour le Chablais,
mais une solution globale et multi-modale
Contrairement au Président du Conseil Général de la Haute-Savoie, qui vient de rencontrer le Ministre des Transports pour plaider en faveur d’une autoroute pour le Chablais, le Collectif « Desserte du Chablais » constitué d’associations, d’élus et d’agriculteurs est fermement opposé à cette proposition de solution routière.
L’accès au Chablais et la circulation dans ce que l’on appelle aujourd’hui le « Grand Genève » doivent être améliorés, mais la solution doit être envisagée de façon globale et multi-modale, avec la prise en compte de nombreux facteurs, tels que les politiques publiques et l'examen de tous les modes de déplacements alternatifs à la route : ferroviaire, bus, lacustre, modes doux.
Jusqu’à présent, l’augmentation et l’amélioration continuelle des infrastructures routières dans le secteur n’ont jamais réussi à résorber durablement la congestion routière, mais ont aggravé les nuisances liées aux transports.
La solution autoroutière serait la plus destructrice, car consommatrice d'espaces agricoles et naturels et génératrice de nouveaux trafics, incitant davantage de personnes à parcourir des kilomètres pour aller travailler à Genève ou poussant plus de genevois à s'installer dans le Chablais. Cette nouvelle route aurait des impacts directs sur la pollution de l'air, qui est déjà préoccupante dans notre région. Enfin, la création d'une nouvelle autoroute serait contradictoire avec le développement du ferroviaire (CEVA, amélioration de la ligne Evian-Annemasse et le désenclavement ferroviaire par l'est) et le développement voulu et annoncé des transports en commun avec plusieurs projets de Bus à Haut Niveau de Service et tram au sein du « Grand Genève ».
Le collectif « Desserte du Chablais » a envoyé un courrier au Ministre des Transports pour exposer ses vues et solutions, qui sont en opposition totale avec la prise de position et les demandes du Président du Conseil Général de la Haute-Savoie (voir ce courrier en pièce jointe).
Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans économie locale
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 05:13

Le maire de Reyvroz a eu une bien mauvaise idée en acceptant , en mars 2011, des sondages pour savoir si une implantation de carrière serait possible sur sa commune...

La commune a besoin d'argent, ce qui ne surprend personne : il y a les réseaux d'assainissement à réaliser. Mais résoudre un problème d'environnement (l'assainissement) en créant un autre dommage (la carrière) ne parait pas forcément judicieux !

Personne ne peut nier l'impact d'une carrière. D'abord pour les riverains : le bruit, la poussière, dévalorisation des biens... Mais aussi, son impact global : sur la forêt dans laquelle elle se situerait, sur toute la biodiversité environnante, sur la qualité de l'air et sur l'atmosphère car on fait ressortir des gaz, sur le ressource en eau, probablement sur la stabilité du terrain, sur le trafic routier global quand elle est située loin des grands axes, ce qui est le cas. En faisant un tour sur le blog de l'association (http://lesamisdelachapelledespas.blogspot.com) , on trouvera d'autres arguments.

 Seulement, voilà, des carrières, il en faut ! A cause de la croissance, toujours cette croissance, qui nous demande d'avantages de logements, d'avantages de routes, d'avantages de commerces... 7 à 8 tonnes par habitants... On aurait pour quelques années de granulats et de beaux rochers, à Reyvroz, mais allons-nous laisser grignoter les montagnes ? Si on continue sur cet élan, à consommer nos ressources de cette façon, en quelques siècles, les besoins de la croissance auront pas mal dévoré... 

 Mais de quelle croissance parlons-nous ? De la nôtre ?  Si nous avons besoin de cailloux, autant qu'ils soient prélevés par ici, plutôt que de les faire venir d'ailleurs !

 Et bien non, même pas. Parce que, si on regarde un peu le SCOT, (Tome1bis_Diagnostique_EIE page 58), on voit que les besoins sont couverts par les carrières existantes pour les 10 ans à venir, et ce en tenant compte de la croissance... Et en 10 ans, carriers et entreprises de BTP peuvent encore faire des progrès en matière de recyclage, et, nous, Chablaisiens, nous pouvons revoir nos exigences en infrastructures à la baisse...

Repost 0
Published by E.Charmot - dans économie locale
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 22:44

"se rendre service, ça n'a pas de prix"Quand un membre fournit un service à un autre, il est rétribué en Tourne'Sol en fonction du temps passé, et peut ainsi lui-même, à son tour, rétribuer un membre qui lui rendra service.

http://sel-thonon.alpnet.fr/public/ La première réunion publique aura lieu le 1er juin à sonnaz

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans économie locale
commenter cet article

image

Catégories

les médisants...

C'est la meilleure : si l'ETG vient s'entrainer à Marin, pour pas mettre les écolo en colère, la maire a dit qu'on allait laisser des vignes entre les terrains de foot. Y pourraient pas laisser les bouteilles, avec ? 

Vous rigolez ! Mettre des pistes cyclables sur les ponts qui traversent le contournement ! Mais ils se seraient touchés, les ponts, si on les avait élargis avec des pistes cyclables !
Ne vous affolez pas... 80% de personnes pour "Annecy2018" en janvier 2009 ? quand les gens auront compris que le président de l'association pour les JO dans le Chablais est un promoteur immobilier, que seuls les bétonneurs y ont intérêt, ça fera plus que 20% de personnes favorables dans un an...

C'est incroyable... Quand on discute avec les gens, personne n'a voté pour M.Denais...

la petite phrase d'Elisabeth Charmot

"Je suis peut-être écologiste parce que j'aime la nature... peut-être... mais c'est d'abord par instinct de survie !

Comment pourrons-nous survivre dans une société dégradée parce que les richesses puisées dans la nature et le sous-sol auront été mal partagées, pillées, et ce jusqu'à faire disparaitre la nature elle-même ?"