Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Thonon Ecologie
  • Thonon Ecologie
  • : Les écologistes de Thonon candidats aux élections municipales, présentent leur projet pour la ville et leurs actions. C'est notre "défi vert".
  • Contact

votez pour l'écologie

 

Elisabeth CharmotDepuis les élections municipales de 2014, Elisabeth Charmot est élue à Thonon. La seule élue écologiste. N'hésitez pas à la contacter.

 


 

marguerite

 

"Le noyau" du groupe s'était réuni au printemps 2013, mais nous avons attendu la Toussaint pour décider de nous présenter. Nous avions encore l'espoir de voir d'autres candidats porter les mêmes valeurs que nous. Ca n'a pas été le cas : On ne peut pas parler de transition énergétique sans se poser les bonnes questions et en inaugurant des routes ! Après le premier tour, la liste Thonon-Ecologie Le défi Vert a fusionné avec la liste Thonon pour Vous.

Aujourd'hui, Elisabeth Charmot essaye de faire entendre une autre voix à Thonon : celle des écologistes.

 

 

 

La rencontre automnale des

délégués des Verts Suisses et

 EELV Chablais /Ain / Genevois

français  eu lieu à Thonon. ce

22 sept 2012.

Merci aux élus écolos

de s'être déplacés

EELV réunion transf%0d%0a rontalière 22-09-20%0d%0a 12.
 

 

- - - - - - - - - - - - - -  - -

 

 

 

   


.


Elisabeth Charmot et les gens du groupe d'Annecy : des écologistes associatifs et des verts.
 - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le samedi 7 juin 2009 ont eu lieu les élections européennes.
Résultats pour la Haute-Savoie : 
Europe-Ecologie : 22,19%
Alliance Ecologiste Indépendante : 4,09%
Est-ce que ça suffira à faire changer nos élus, à ouvrir leurs yeux sur un monde qui souffre des conséquences de notre mode de vie ? à les stopper dans leur course à tout goudronner à Thonon encore plus qu'ailleurs ?
A les empêcher d' oublier que dans la nature qu'ils massacrent, l'enjeu est la survie de l'homme ?

traces sur le lac

  DSCN3307

on s'amuse...

citations :

"Mais ma p'tite dame, le contournement, comme il va être bientôt saturé, fallait tout de suite le faire en 2x3 voies..."

"Les avions suivent-ils bien leurs plans de vols et respectent-ils bien leurs horaires ? : Vivement les avions solaires, qu'on puisse dormir la nuit !"

"les lits froids, c'est quand on construit des immeubles qui restent vides quand les touristes vont voir ailleurs. Remarque... heureusement qu'on a des lits froids, parce qu'autrement, si tous les touristes se pointaient en même temps dans leurs appart, on n'aurait plus d'eau au robinet et ça serait impossible d'arriver jusqu'en montagne..."
"je ne déboise pas, je coupe des arbres" M.Vivien ("Le Faucigny")
"Non mais, de quoi se plaignent les écolos ? Si les hyper et M.Bricolage sont ouverts le dimanche, ça occupe les gosses, ça fait moins de monde pour saccager les forêts, non ? "

"Mais c'est bien normal qu'on remplisse trop nos poubelles, avec toutes les cochoneries "gratuites" qu'on nous donne de partout . Ils font comment, les écolos ? Ils vont jamais chez MacDo et ils commandent pas aux 3Suisses ? J'y crois pas !"
 "il n'y a qu'à des manif écolo qu'on peut sortir un mouchoir en tissu à carreaux quand on a la goutte aux nez... ailleurs, c'est Kleenex obligatoire, sinon on vous regarde comme un vieux dégoutant..."
"Je serai jamais écolo, oh ça non... savoir qu'on va bientôt manquer de tout, ça me déprimerait..."
"Le réchauffement, le réchauffement... c'est pas si grave ! Si on n'a plus de glaciers, on plantera des cocotiers"
"La nature... la nature ! Elle n'a qu'à rester dans la nature ! Et même si on arrache des arbres pour faire passer des routes, y'a toujours un autre arbre derrière."
"Il faut flui-di-fier la circulation. Si les voitures ne s'arrêtent plus, elles polluent moins. Mais si !"

 

6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 10:44

Quelques élus chablaisiens espèrent des financements privés pour la 2x2 voies Thonon-Machilly. Nous savons bien que cela ne serait pas possible sans une nouvelle enquête publique, avec un gros dossier à la clef.

 

L'opposition à la 2x2 voies étant actuellement de plus en plus importante (la population est de plus en plus sensible à la protection de l'environnement et nous savons tous à présent qu'il ne faudra pas laisser augmenter les trajets en voiture particulière)  on se demande bien comment cela pourrait aboutir à un avis positif ! Laissons les élus rêver...

Mais, le plus inquiétant, c'est quand même ce souhait de financements privés... Ce serait, pour les investisseurs, forcément déficitaires... donc, s'il n'y a pas d'argent à gagner, qu'y aurait-il ? Ce serait en échange de quoi ? Quand on voit ce que ça a donné pour le cheikh des Emirats Arabes Unis, on prend peur !

Bien sûr, ne voyant que le bout de leur route, les élus ne se sont pas posés la question !

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans vélos - routes et trains
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 21:41

On ne pleure pas dans les chaumières morzinoises ce soir, mais plutôt dans les beaux hôtels.

Pourtant, c'est plutôt une bonne nouvelle... Morzine n'a pas besoin des Jeux Olympiques : Morzine a juste besoin de rester une station sympathique, encore abordable pour les chablaisiens.

eglise-Morzine-2.jpgLes JO, c'est, pour les stations : 

- de gros investissements impossible à rentabiliser dans un siècle à la nivologie incertaine

- le prix du foncier qui augmente dans de telles proportions que les gens du pays en sont chassés.

- les saisonniers, premières victimes des prix des logements.  

- les paysages abîmés par les "reprofilages" des pistes

- une augmentation considérables des émissions de CO2, alors que l'on sait que le bilan carbone des stations, c'est essentiellement les trajets des clients pour venir en station

- des problèmes d'alimentation en eau, des déchets et des eaux usées à évacuer et qui peuvent nécessiter des infrastructures qui, soit ne sont pas suffisantes pour l'accueil des JO, soit sont démesurées pour la suite.

La liste est encore longue...

Tant mieux pour Morzine... et pour nous tous.

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans montagne
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 21:35

Mercredi, des parents d'élèves assistaient au Conseil municipal, suite aux problèmes posés par l'accueil préiscolaire.

Nous leur avons rappelé le projet Thonon-Ecologie dans un courrier.

PE01644A.gif

Nous nous inquiétons aussi toujours pour les abords de l'école des Arts.... et ce depuis plusieurs mois. Les décisions sont longues à prendre !

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans ville de Thonon
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 14:30

Mais qu'attendaient donc nos élus, avec la venue de Dominique Bussereau ce lundi ? L'Etat n'a pas à payer un projet routier dans une région économiquement relativement favorisée. Il y a bien sûr d'autres priorités, d'autres routes qui serviraient réellement à des désenclavements. Le nôtre, d'enclavement, avec 2 routes vers l'ouset, une vers le sud, une vers l'est , une voie ferrée et le Navibus, reste imaginaire. Les bouchons ? Oui, et alors ? Si on relocalisait l'emploi sur le Chablais et si Genève logeait ses frontaliers, il n'y aurait pas de soucis.

Le partenariat public privé n'est pas possible avec la DUP, et nous vous rappelons également que, jadis, un projet d'autoroute avait été refusé... On ne peut pas revenir sur cette décision du Commissaire enquêteur, qui doit dater de 1995 ou 1996.

Accepter que cette 2x2 voies ne se fasse pas, c'est dire simplement que la voiture prend déjà bien assez d'espace , entre routes, places de parking et garage. L'obligation d'aujourd'hui, c'est au contraire l'économie de l'espace...

De plus, hormis les élus qui n'ont toujours pas compris le sens de l'histoire, les chablaisiens sont de moins en moins favorables à cette route, publique ou privée,  dont ils ont compris que si elle servait les ambitions des uns et justifiait les gesticulations des autres, mais massacrait définitivement leur environnement.

 

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans vélos - routes et trains
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 08:58

La journée du transport public, c'était le 15 septembre. Pour 1€, on pouvait voyager toute la journée dans Thonon en bus.

Le + pour aimer prendre le bus, ce serait : d'avantage de lignes, des horaires plus adaptés : par exemple pour la piscine.... et des distributeurs de tickets un peu partout. Pour prendre le bus, il faut déjà savoir comment on le prend ! Sur le site Internet, au jour d'aujourd'hui, vous ne saurez même pas le prix d'un ticket... http://www.leman-but.fr/tarif/?rub_code=7&freq=1

 

 

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans ville de Thonon
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 22:36

Oui, je sais, nous sommes dimanche...

 

Même si j'ai acheté le journal (de jeudi) à cause de l'actu écolo, commençons par les femmes, ou, plus jeunes, les  Miss. Dans le Dauphiné de jeudi, on a eu droit à la présentation des Miss "pays de Savoie",Miss "j'aime Annemasse", et, dans les pages de Thonon, à une photo des "Miss Thonon".  Je ne pensais pas que ça passerait la barre du XXIème siècle... 

On notera, dans la même catégorie (oui, dans la même catégorie, j'insiste), que la fin du ramadan est fêtée dans la communauté turque ( le Messager) : les femmes aux cuisines et les hommes autour de la table ! On pensait que le XXIème siècle inventerait la cuisine partagée, avant le repas partagé.

J'avais entendu, il y a quelques semaines, que la condition de la femme ne s'améliorait guère...

 

 

Dans le Messager, (Abondance) est-ce que les photos de bulldozer, pour faire skier les thononais, c'est vraiment vendeur : on voit qu'on abîme la montagne pour le ski...  A Habère-Poche, une nouvelle retenue collinaire... L'article ne IN00426A.GIFle dit pas, mais le Collectif Veille Montagne s'en était ému auprès de M. Zory, qui n'avait pas répondu. Pourquoi de tels investissements alors que les canons à neige ne peuvent garantir la neige qu'en cas de température basse...

Alors que dans le même temps, le Dauphiné publie l'interview de Carmen de Jong, scientifique, qui était venue au château de Ripaille fin 2009, pour un exposé sur le réchauffement climatique.

 

 

Moins polémique parce que tout le monde est d'accord pour crier au scandale (avant que le problème arrive, tout le monde aurait été d'accord pour dire : les écolos nous cassent les pieds à tout nous interdire et à empêcher le développement économique) une dame  voit son jardin pollué au plomb et l'autre ses oeufs à la dioxine.

Réaction de mon "entourage" : "vous pouvez faire quoi, les écolo ?..."

Je vous l'avais dit  : on me demande toujours mon avis quand le mal est fait ! c'est avant qu'il faut penser à l'environnement. Quand les dégats sont là, ce ne sont plus les écolos qu'il faut appeler, mais le médecin ou l'assureur. Dans le meilleur des cas.

 

Et puis, bien sûr, impossible de manquer le passage sur le parking des frontaliers, une fois sur le port, un fois à la gare.Un jour dans le Dauphiné, une semaine dans le Messager...  Mais ça, on en a déjà parlé... Les piétons, eux, remarquent (mais le journaliste ne l'a pas remarqué) que la passerelle a coûté bien cher en rénovation, alors qu'elle est rafistolée de bric et de broc... (voir la rampe dans la descente ! ). J.J. Berchemin en profite pour parler de la gare : personne ne nous a demandé notre avis, mais il nous semble indispensable de maintenir 3 voies de chemin de fer, même en n'en utilisant que deux pour l'instant, même si le nouveau parking s'en trouve réduit. Ce serait  juste une mesure de prudence pour un avenir énergétique incertain... mais dans lequel il faudra bien qu'on apporte de la nourriture aux thononais...

 

P1040253Enfin, dans le Messager, "le lac grignote les berges".

 Il n'y a presque plus de nature autour du lac... naturellement, les pourtours d'un lac ne sont pas en bloc de béton et en ports, mais ce sont des plages, des roselières... pourquoi ne pas en recréer ? Ce que le Messager ne dit pas, c'est que Corzent aurait pu servir de laboratoire thononais... encore une fois, la mairie a manqué une bonne occasion de fédérer autour d'un vrai projet de réhabilitation de la biodiversité... mais non. Corzent se contente d'être un parc faussement sauvage, asceptisé, et fermé. C'est vrai qu'on a de drôles d'idées, nous, les écolos... les roseaux, les arbres, ça sert à rien...

 

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans ville de Thonon
commenter cet article
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 16:36

 

Quel rapport y a t-il entre le fait que le p'tit Louis Sarkozy aille à l'école à Dubaï et les footballeurs  ? un seul : la protection du littoral.

 Et nos élus y jouent un drôle de rôle, ainsi que le Conservatoire du Littoral...

De plus,  la loi de 2006 sur l'accès aux rives doit être respectée à Corzent.  Lisez notre "dossier". 

P1040248

 

 

 

 

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans lac
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 08:51

Le travail frontalier a un coût pour l'environnement : transport (que ce soit la voiture ou le navibus, la pollution zéro est impossible sur de longs trajets), places de parking qui prennent sur les terres, et surtout pression sur le foncier parce qu'il faut loger les frontaliers... Les espaces agricoles et naturels diminuent, il y a bien longtemps qu'on tire la sonnette d'alarme !

Le travail frontalier, réservé au début aux thononais qui ne trouvaient pas d'emplois ici, a vu peu à peu le profil de ses candidats se modifier : des gens sont venus s'installer ici pour pouvoir aller travailler en Suisse. Et n'ont pas fait le choix de venir à Thonon ni pour l'environnement, ni pour des raisons familiales. L'amélioration des transports comme le navibus a l'effet pervers d'attirer plus de frontaliers, ce qui n'est pas le but !

C'est à Genève et à Lausanne d'assumer le logement de leurs travailleurs, de toute urgence.

  gare-Thonon001.jpg

Mais, pour une fois, nous ne sommes plus les seuls à le dire : dans une tribune du Faucigny, Antoine Veilliard, un Modem qui doit aimer se faire des ennemis dans son camp, le dit : "De toutes les agglomérations européennes c’est l’une( l'agglomération genevoise) de celles dont la croissance démographique est la plus violente.

Mais surtout aucune autre agglomération en Europe ne concentre sa croissance démographique si loin du centre ville. Aucune autre agglomération n'installe ses nouveaux habitants aussi loin des lieux de travail. La majorité des agglomérations ont une croissance démographique plus forte au cœur de l’agglomération qu’en périphérie. (...) Dans le Genevois franco suisse il y a –selon les calculs- entre +1% et +1,5% de croissance démographique supplémentaire en périphérie par rapport au cœur de l’agglomération. " 

 

"Par ses politiques fiscales elle génère une croissance démographique parmi les plus fortes d’Europe, mais ne l’assume pas par une politique du logement correspondante. Ces incohérences genevoises créent 5000 automobilistes supplémentaires chaque année qui encombrent un peu plus les routes genevoises et réduisent à néant les efforts d’infrastructure en transport en commun. Le CEVA risque d’être un coup d’épée dans l’eau si pendant les années de construction Genève expulse plus d’habitants que le CEVA ne pourra en transporter.

  Cette exportation de la pression foncière expulse aussi la jeunesse genevoise et par ricochet la jeunesse du genevois français. Elle détruit l’activité économique et publique du Genevois français."   "Genève attire chaque année près de 10 000 nouveaux habitants à coup d’exonération d’impôts sur les sociétés pour les multinationales européennes mais ne construit que près d’un millier de logements pour ces 10 000 nouveaux habitants. "



Antoine Veilliard s'oppose même au CEVA dans ces conditions... !  Pourtant, les gens d'ici en ont besoin. Par contre, c'est aux élus français à avoir un rôle face aux élus genevois et à obliger Genève (et Lausanne) à changer de politique. Cela devrait être non négociable pour les élus français. Simplement, ils n'en ont pas envie parce que, même si les impacts environnementaux sont énormes, l'augmentation de la population signifie encore, pour eux, croissance économique...

 

Repost 0
Published by E.Charmot - dans économie locale
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 08:04

Et ça n'a pas l'air d'enchanter tout le monde...

Les parents grincent "un peu" des dents et les enseignants s'inquiètent : l'IFAC prend la responsabilité des animations périscolaires, dont les inscriptions et l'organisation de l'étude. Cela ne passera plus par les enseignants, même si ces derniers, s'ils sont volontaires, "font" l'étude. Les inscriptions ne passent plus par les enseignants : bonne nouvelle pour eux, ils auront moins de temps perdu en paperasse... sauf qu'ils sont les seuls à connaître les élèves et à pouvoir les rattraper, à 4h1/2, s'ils veulent sortir de l'école alors qu'ils sont inscrits à l'étude... Souvent, les plus jeunes, en primaire, ont du mal à savoir à quel moment ils doivent partir... les enseignants ne sauront pas non plus qui doit sortir et qui est inscrit. Souhaitons que l'IFAC s'organise très très bien...

 

 

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans ville de Thonon
commenter cet article
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 14:05

Aujourd'hui, 18 août, vers 13h, un avion a survolé Thonon à très basse altitude, enore bien plus près de nos tête que d'habitude...  La population n'est jamais informée. On interrompt les conversations, et on entend son voisin de table dire : "ouh là, il est bien bas çui-la !" Tout le monde sait à présent que les avions larguent du kérosène avant d'atterrir. Personne n'a l'air de s'en inquiéter, surtout pas en période de vacances... On préfère polluer joyeusement et remettre les bonnes résolutions à la rentrée...

Même sans compter les émission de gaz à effet de serre, l'avion est une catastrophe pour l'environnement. C'est ça, le prix des vacances.

A propos des impacts des largages de kérosène, tout le monde se veut rassurant.... Ah bon ? Pas moi !

Nous sommes suffisamment proches de Cointrin pour devoir nous inquiéter sérieusement sur ces largages.

La presse genevoise a mentionné 'un largage de 90 tonnes en décembre 2009. http://www.tdg.ch/geneve/actu/boeing-767-deroute-cointrin-2009-12-23, Vous noterez qu'une grande partie de kérosène s'évapore dans l'air ce qui devrait nous rassurer... on ne respire donc plus ? Et ce qui ne s'évapore pas ?

Il serait intéressant de savoir la quantité annuelle larguée, et sur quelles surfaces. Nous vivons dans un milieu sensible : Préalpes à la végétation exceptionnelle, et étendue d'eau douce extraordinaire. Nous n'avons pas le droit de les polluer... sans compter nos jolis teints lumineux qui finiront mélano-mineux...

 

Repost 0
Published by thonon-ecologie - dans climat
commenter cet article

image

Catégories

les médisants...

C'est la meilleure : si l'ETG vient s'entrainer à Marin, pour pas mettre les écolo en colère, la maire a dit qu'on allait laisser des vignes entre les terrains de foot. Y pourraient pas laisser les bouteilles, avec ? 

Vous rigolez ! Mettre des pistes cyclables sur les ponts qui traversent le contournement ! Mais ils se seraient touchés, les ponts, si on les avait élargis avec des pistes cyclables !
Ne vous affolez pas... 80% de personnes pour "Annecy2018" en janvier 2009 ? quand les gens auront compris que le président de l'association pour les JO dans le Chablais est un promoteur immobilier, que seuls les bétonneurs y ont intérêt, ça fera plus que 20% de personnes favorables dans un an...

C'est incroyable... Quand on discute avec les gens, personne n'a voté pour M.Denais...

la petite phrase d'Elisabeth Charmot

"Je suis peut-être écologiste parce que j'aime la nature... peut-être... mais c'est d'abord par instinct de survie !

Comment pourrons-nous survivre dans une société dégradée parce que les richesses puisées dans la nature et le sous-sol auront été mal partagées, pillées, et ce jusqu'à faire disparaitre la nature elle-même ?"