Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Thonon Ecologie
  • Thonon Ecologie
  • : Les écologistes de Thonon candidats aux élections municipales, présentent leur projet pour la ville et leurs actions. C'est notre "défi vert".
  • Contact

votez pour l'écologie

 

Elisabeth CharmotDepuis les élections municipales de 2014, Elisabeth Charmot est élue à Thonon. La seule élue écologiste. N'hésitez pas à la contacter.

 


 

marguerite

 

"Le noyau" du groupe s'était réuni au printemps 2013, mais nous avons attendu la Toussaint pour décider de nous présenter. Nous avions encore l'espoir de voir d'autres candidats porter les mêmes valeurs que nous. Ca n'a pas été le cas : On ne peut pas parler de transition énergétique sans se poser les bonnes questions et en inaugurant des routes ! Après le premier tour, la liste Thonon-Ecologie Le défi Vert a fusionné avec la liste Thonon pour Vous.

Aujourd'hui, Elisabeth Charmot essaye de faire entendre une autre voix à Thonon : celle des écologistes.

 

 

 

La rencontre automnale des

délégués des Verts Suisses et

 EELV Chablais /Ain / Genevois

français  eu lieu à Thonon. ce

22 sept 2012.

Merci aux élus écolos

de s'être déplacés

EELV réunion transf%0d%0a rontalière 22-09-20%0d%0a 12.
 

 

- - - - - - - - - - - - - -  - -

 

 

 

   


.


Elisabeth Charmot et les gens du groupe d'Annecy : des écologistes associatifs et des verts.
 - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le samedi 7 juin 2009 ont eu lieu les élections européennes.
Résultats pour la Haute-Savoie : 
Europe-Ecologie : 22,19%
Alliance Ecologiste Indépendante : 4,09%
Est-ce que ça suffira à faire changer nos élus, à ouvrir leurs yeux sur un monde qui souffre des conséquences de notre mode de vie ? à les stopper dans leur course à tout goudronner à Thonon encore plus qu'ailleurs ?
A les empêcher d' oublier que dans la nature qu'ils massacrent, l'enjeu est la survie de l'homme ?

traces sur le lac

  DSCN3307

on s'amuse...

citations :

"Mais ma p'tite dame, le contournement, comme il va être bientôt saturé, fallait tout de suite le faire en 2x3 voies..."

"Les avions suivent-ils bien leurs plans de vols et respectent-ils bien leurs horaires ? : Vivement les avions solaires, qu'on puisse dormir la nuit !"

"les lits froids, c'est quand on construit des immeubles qui restent vides quand les touristes vont voir ailleurs. Remarque... heureusement qu'on a des lits froids, parce qu'autrement, si tous les touristes se pointaient en même temps dans leurs appart, on n'aurait plus d'eau au robinet et ça serait impossible d'arriver jusqu'en montagne..."
"je ne déboise pas, je coupe des arbres" M.Vivien ("Le Faucigny")
"Non mais, de quoi se plaignent les écolos ? Si les hyper et M.Bricolage sont ouverts le dimanche, ça occupe les gosses, ça fait moins de monde pour saccager les forêts, non ? "

"Mais c'est bien normal qu'on remplisse trop nos poubelles, avec toutes les cochoneries "gratuites" qu'on nous donne de partout . Ils font comment, les écolos ? Ils vont jamais chez MacDo et ils commandent pas aux 3Suisses ? J'y crois pas !"
 "il n'y a qu'à des manif écolo qu'on peut sortir un mouchoir en tissu à carreaux quand on a la goutte aux nez... ailleurs, c'est Kleenex obligatoire, sinon on vous regarde comme un vieux dégoutant..."
"Je serai jamais écolo, oh ça non... savoir qu'on va bientôt manquer de tout, ça me déprimerait..."
"Le réchauffement, le réchauffement... c'est pas si grave ! Si on n'a plus de glaciers, on plantera des cocotiers"
"La nature... la nature ! Elle n'a qu'à rester dans la nature ! Et même si on arrache des arbres pour faire passer des routes, y'a toujours un autre arbre derrière."
"Il faut flui-di-fier la circulation. Si les voitures ne s'arrêtent plus, elles polluent moins. Mais si !"

 

23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 15:07
... la protection de l'environnement ?
Dimanche dernier, le Dauphiné titrait "Petites bêtes contre grands chantiers". L'article détaillait tous les frais occasionnés par le déplacement de tel ou tel triton dans une autre mare, ou le détour fait par une route, ou un centre commercial construit 500 mètres plus loin que prévu initialement.
Faire des efforts en faveur de la biodiversité est la moindre des choses. Nous en connaissons le coût immédiat en espèces sonnantes et trébuchantes, mais la perte de la biodiversité coûterait bien plus cher encore. Un animal de moins, une plante de moins, et c'est toute une chaîne alimentaire qui menace de disparaître. L'équilibre est fragile.

Pourtant, c'est encore bien loin d'être suffisant. Ainsi, à long terme, peut-on réellement espérer voir survivre des zones protégées complètement isolées du reste du monde sauvage, coincées entre des autoroutes et des centres commerciaux ? L'espace consommé par chaque habitant était encore il y a quelques années de 500 m². Aujourd'hui, il est de 700m²... notre appétit d'infrastructures diverses et variées n'a pas de limite ! Et ces surfaces se prennent sur la nature.
Donc, de toutes les façons, même si nous, les associatifs, les écolo, nous nous battons pour protéger les espèces rares, l'espace qu'on leur réattribue après déménagement est toujours pris sur un autre espace naturel. Qui s'amenuise.

Cette volonté de protéger la biodiversité est un premier pas indispensable. Renoncer complètement aux nouveaux projets mangeurs d'espace serait un réel progrès.
Repost 0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 08:16
Il est curieux de lire les réactions de Patrice Abeille, de la Ligue Savoisienne, à propos de la réunion organisée à St Félix et qui a regroupé des membres d'Europe Ecologie et des membres du Mouvement Région Savoie.
Europe Ecologie, c'est avant tout un parti écolo, qui regroupe des verts, des associatifs, et des gens proches de Corinne Lepage qui n'ont pas voulu la suivre au Modem, et des gens qui sont dans des municipalités plutôt à droite. (voir les déclarations de Daniel Cohn Bendit à propos de EE)
Bien sûr, cela ne plaît pas à Monsieur Abeille (qui lui est un ancien du PC)  qui n'avait pas envie que ses amis du Mouvement Région Savoie se rapprochent des écolos.On le redit,  Europe Ecologie est pour une Région Savoie, mais pas du tout contre le fait d'être une région française !
Repost 0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 21:19
Réunion du Collectif Climat Copenhague/Chablais :
Mercredi 14 octobre à 20h au château de Sonnaz.
Nous mobiliser à présent, localement, pour que nos élus et toute la population prennent conscience
que c'est à nous d'agir. Ici et à présent. Ce n'est pas le problème des écologistes, mais de tous et de chacun.
Ce sont les comportements individuels (déplacements et consommations) qui ont modifié la donne...
C'est à chaque individu de prendre sa part de ce défi, pour que l'humanité perdure au delà de ce siècle avec des conditions de vie acceptables.
Repost 0
Published by - dans climat
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 20:55
La station va probablement rouvrir. Euh, pardon VA rouvrir. C'est ce qui est annoncé.
Il y a deux ans, il a fallu le courage de fermer (d'accord, il n'y avait plus d'argent, mais la décision n'a pas été facile à prendre...).
Aujourd'hui, il faut aussi un certain courage pour rouvrir. Oui, du courage. Pendant quelques années, il est tout à fait possible qu'il y ait d'avantage de neige, avant qu'il n'y en ait plus du tout ! il fera un peu moins froid, donc il tombera plus de neige que lorsqu'il faisait très froid (vous suivez ?). Donc je souhaite bonne chance à la station... Par contre, là où le bât blesse, c'est que c'est un gentil américain qui va prendre tout à sa charge : les réparations, les dettes... En échanges ? Oh, trois fois rien... les plus beaux terrains pour faire de la promotion immobilière... mais pas pour gagner de l'argent, non : juste par amour pour la montagne. Qu'est-ce qu'ils sont gentils, les américains... Tiens, moi, ça me fait penser au gentil chinois qui devait reprendre le Belle-Rive, ce fameux hôtel à l'abandon sur le port de Thonon... A chacun son oncle d'Amérique et ses formules magiques.
Repost 0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 07:01
http://actu.voila.fr/actualites/insolite/2009/10/03/nus-dans-le-vignoble-bourguignon-pour-denoncer-le-changement-climatique_376899.html
C'est en Bourgogne que ça se passe, pas à Ripaille ou Marin ! Pour sensibiliser au réchauffement climatique.

"Ici, on est face à l'aboutissement le plus absolu de la notion de cépage. Le sol et le climat sont très importants et les changements les plus infimes au niveau des températures feront des ravages" précise le directeur de Greenpeace. Et tout le monde le sait : le vin n'a pas le même goût partout.
Donc, engagez-vous pour le climat, et pour le vin ! Si le Ripaille se met à ressembler à du vin de Provence, ça ne sera plus du Ripaille.
Est-ce que la famille Necker vient en transport en commun depuis Genève pour soigner son vignoble ou renonce à l'avion pour participer à la conservation du climat, nous ne le savons pas !

Repost 0
Published by - dans climat
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 22:15
oui pour une taxe carbone, mais avec un calcul plus juste (voir la page)!

A tous ceux qui ont cru, lorsqu'on discutait de Kyoto, que les conversations sur le climat n'étaient qu'un phénomène de mode, je répondais : "Si seulement..."
Il y a des sujets qu'on ne peut oblitérer, avec lesquels les élus n'ont plus le droit d'être désinvoltes.
A la veille du sommet de Copenhague, le changement climatique est LE sujet qu'ils ne peuvent plus éviter, celui qui balaie toutes les autres préoccupations.
Seulement 5° nous sépare de l'ère glaciaire (vous imaginez les vallées du Chablais), alors, avec 2° de plus, personne ne peut nous dire où nous allons.
Le climat alpin est unique, sa faune, sa flore et son enneigement aussi, et y sont liés. On est bien en droit de penser que si les élus aimaient notre pays de montagne, ils auraient des exigences compatibles à la conservation du climat actuel...Pas des envies de routes ni de JO !



 
Repost 0
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 22:31
On vient de lire le Thonon magazine. Bien sûr, nous on est du genre à se précipiter sur les trucs écolos. Page 6 : "questions à Jean-Claude Druart". Et là, ça n'échappera pas aux cyclistes : "les pistes cyclables" ! Mais elles ne font que quelques centaines de mètres ! Sinon, ce ne sont que des bandes cyclables, dangereuses à souhait, avec des passages incohérents d'une rue à l'autre. Les cyclistes rient jaune. Pas vert.
La "gestion des espaces verts sera désormais plus qualitative que quantitative" : hum ! ça veut dire qu'il y en aura moins ?
C'est dans l'air du temps, d'être de plus en plus pollué, et de couper des arbres : même les pompiers s'y sont mis : façade Est du bâtiment des-dits pompiers, au carrefour de la Libération. Pas terrible, le décors, sans les bouleaux...
Quant au recyclage, les écolo thononais se sont battus, il y a 20 ans, bien avant nous, pour qu'il se passe quelque chose : les élus de l'époque s'étaient moqué d'eux !

Repost 0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 09:22
En voilà une nouvelle sympathique ! Les employés municipaux ont à présent la possibilité d'utiliser des vélos pour se rendre d'un site à un autre. C'est un bon début...
En tous cas, c'est une décision qui va dans le bon sens : celui des économies d'énergies fossiles. De plus, un peu de sport en travaillant, c'est sûrement bon pour la santé et le moral. On espère que la mairie, grâce aux remarques de ses employés, décidera d'aménagements pour mieux protéger les cyclistes.
Repost 0
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 22:09

Benoît Grandcollot, le président de l'Association "Sauvons le Tonkin" montre l'épais classeur contenant les 5236 pétitions. Quelques unes ont été signées par des touristes, mais la plupart sont signées par des chablaisiens.
Il manque 17 km pour que le train traverse tout le nord du Chablais. Ces 17 km de voie ferrée existent déjà, ainsi que tous les ouvrages d'arts, mais il faut les rénover pour que le train puisse à nousveau circuler.



Faire circuler des trains plutôt qu'envisager la construction de nouvelles routes semble une évidence à l'heure du réchauffement climatique.
La présence de nombreux élus, dont Jean-Pierre Fillon et Jean-Paul Moille montre que les collectivités ont pris conscience de l'enjeu.
Bien sûr, nous étions là, aussi ! Gérard Lérat, conseiller régional vert en charge du transport, Pierre Viguier, des Verts-Savoie, et nos thononais Elisabeth Charmot et Jean-Pierre Burnet n'auraient pas manqué ce rendez-vous.



E.Charmot participe activement à la distribution des plaquettes d'information.

 

 

Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 15:19

... auxquels des représentants de Thonon-Ecologie seront présents et auxquels tous les chablaisiens sont invités :

- Rassemblement pour la réouverture de la ligne du Tonkin, samedi 12 septembre à 10h. Devant la mairie de Meillerie.

- Une réunion organisée par Alain Coulombel, actuel conseiller régional Vert, pour réfléchir à "Copenhague" : http://www.copenhague-2009.com/     Parce que le changement climatique est notre principale préoccupation, que le réchauffement actuel est un ultimatum.  Chaque citoyen se doit d'agir.       

 

Repost 0

image

Catégories

les médisants...

C'est la meilleure : si l'ETG vient s'entrainer à Marin, pour pas mettre les écolo en colère, la maire a dit qu'on allait laisser des vignes entre les terrains de foot. Y pourraient pas laisser les bouteilles, avec ? 

Vous rigolez ! Mettre des pistes cyclables sur les ponts qui traversent le contournement ! Mais ils se seraient touchés, les ponts, si on les avait élargis avec des pistes cyclables !
Ne vous affolez pas... 80% de personnes pour "Annecy2018" en janvier 2009 ? quand les gens auront compris que le président de l'association pour les JO dans le Chablais est un promoteur immobilier, que seuls les bétonneurs y ont intérêt, ça fera plus que 20% de personnes favorables dans un an...

C'est incroyable... Quand on discute avec les gens, personne n'a voté pour M.Denais...

la petite phrase d'Elisabeth Charmot

"Je suis peut-être écologiste parce que j'aime la nature... peut-être... mais c'est d'abord par instinct de survie !

Comment pourrons-nous survivre dans une société dégradée parce que les richesses puisées dans la nature et le sous-sol auront été mal partagées, pillées, et ce jusqu'à faire disparaitre la nature elle-même ?"